Accueil » Posts tagged 'santé'

Tag Archives: santé

Mauvaise alimentation : dites stop !

Businesswomen eating salad for lunch

Les pays occidentaux ont tous opté pour le même type d’alimentation riche en protéines animales, en sucre et en graisses, augmentant de façon considérable les cas d’obésité et de diabète.

Ce type d’alimentation, connu généralement sous le nom de « mal bouffe » est un fléau touchant la plupart des pays les plus développés.

Ce dernier peut engendrer le développement de certaines maladies : le diabète, l’obésité, les maladies cardiovasculaires. Il est temps de mieux se nourrir et de dire stop à cette alimentation trop riche afin de préserver au mieux sa santé.

Adopter une alimentation de qualité sous entendrait de réduire sa consommation de calories d’origine animale, de choisir des produits avec un contenu nutritionnel adapté et surtout de consommer davantage de produits végétaux tels que les fruits et légumes. Bien manger est essentiel pour votre corps et vous garantit une meilleure forme ainsi qu’une meilleure santé sur le long terme.

Sachez que la protection de votre santé passe aussi par le choix d’une complémentaire santé adaptée à vos besoins et à votre budget. Découvrez vite la complémentaire santé Selfassurance et réalisez un devis en cliquant ici, c’est gratuit et sans engagement !

Santé : stop au mal de dos !

Cheering Family - Isolated

80% des français se plaignent de mal de dos ! Légères ou intenses, occasionnelles ou alors continues, les douleurs dorsales peuvent être décrites comme une alarme corporelle nous signalant que quelque chose d’anormal se produit dans notre organisme. Le mal de dos est souvent assimilé aux lombalgies : douleurs au bas du dos ou au niveau des reins.

Plusieurs facteurs peuvent les expliquer. L’un des premiers serait dû à nos postures, parfois très nocives pour notre corps, pouvant engendrer de violentes souffrances voire des maladies de la colonne vertébrale. Le poids, la taille mais aussi les activités de la vie quotidienne sont aussi à surveiller car la santé du dos va de pair avec quelques règles d’hygiène de vie. Connaitre son mécanisme, contrôler son poids, gérer sa posture, bien choisir son matelas, pratiquer une activité régulière et surtout se relaxer sont essentiels.

Sachez que la protection de votre santé passe aussi par le choix d’une complémentaire santé adaptée à vos besoins et à votre budget. Découvrez vite la complémentaire santé Selfassurance et réalisez un devis en cliquant ici, c’est gratuit et sans engagement !

La viande rouge jugée cancérogène

Déjeuner-femmes-travail-Small.jpgLe 26 octobre 2015, l’Organisation Mondiale de la Santé a classé la viande rouge, incluant celle transformée et les plats cuisinés, potentiellement cancérogène pour l’Homme.

Selon certains spécialistes, il s’agirait de modérer sa consommation mais avant tout de surveiller sa qualité et sa préparation afin d’éviter tout risque de développer un cancer colorectal qui, rappelons-le, touche 42 000 personnes par an et en tue 17 500 (source : l’institut national du cancer).

Ces experts ne demandent pas d’arrêter de manger de la viande rouge transformée mais indiquent que réduire la consommation de ces produits pourrait être bénéfique pour le bien être de chacun.

Sachez que la protection de votre santé passe aussi par le choix d’une complémentaire santé adaptée à vos besoins et à votre budget. Découvrez vite la complémentaire santé Selfassurance et réalisez un devis en cliquant ici, c’est gratuit et sans engagement !

Déclarer une grossesse en ligne est désormais possible

AA029861

Depuis le 1er septembre 2015, les femmes enceintes ne sont plus dans l’obligation d’adresser leur déclaration de grossesse à l’assurance maladie. Les médecins peuvent dès aujourd’hui le faire eux-mêmes en réalisant une déclaration en ligne.

De ce fait, pendant le 1er examen prénatal, le médecin peut se rendre sur sa service en ligne grâce à sa carte de professionnel et la carte vitale de la femme enceinte.

S’il suit ce processus, il n’est plus nécessaire que cette femme envoie le certificat papier à son assurance maladie. C’est le même système en ce qui concerne le document à fournir à la Caisse des Allocations Familiales.

Après avoir effectué la déclaration de grossesse en ligne auprès de l’assurance maladie, la CAF sera également prévenue. Suite aux 2 nouvelles procédures mises en place par la CAF, la future maman devra par la suite compléter son dossier sur le site de la caf.fr.

Les allocataires pourront ainsi confirmer leur situation. Pour les personnes qui ne le sont pas encore, elles devront réaliser une demande de prime à la naissance.

La protection de votre santé passe aussi par le choix d’une complémentaire santé adaptée à vos besoins et à votre budget. Découvrez vite la complémentaire santé Selfassurance et réalisez un devis en cliquant ici, c’est gratuit et sans engagement !

Achats en supermarché : choisissez vos aliments en fonction d’un code couleurs

Un nouveau concept vient d’être approuvé par le Haut Conseil de la Santé Publique : la création d’un code couleurs (vert, jaune, orange, rose, rouge) sur les emballages alimentaires dans les supermarchés. Ce code permet d’informer les consommateurs sur la qualité nutritionnelle d’un produit.

Les aliments seront désormais classés selon leur teneur en matières grasses, sucre, protéines etc. Ce classement permettra de compléter les informations présentes sur les calories, lipides, glucides, vitamines et minéraux, de donner une meilleure lisibilité aux consommateurs mais surtout de comparer des produits appartenant à une même catégorie.

Malgré l’opposition des industriels de l’agro-alimentaire à ce projet, l’objectif principal est de protéger la santé des consommateurs. Selon une étude scientifique, les individus qui choisissent des aliments avec un bon score nutritionnel sur le long-terme, diminuent le risque d’attraper le syndrome métabolique de 43% (hypertension artérielle, cholestérol etc.), syndrome engendrant des maladies cardiovasculaires et du diabète.

Ce principe développé dans le projet de loi de santé publique, sera abordé lors d’un débat au Sénat cet automne. À suivre…

La protection de votre santé passe aussi par le choix d’une complémentaire santé adaptée à vos besoins et à votre budget. Découvrez vite la complémentaire santé Selfassurance et réalisez un devis en cliquant ici, c’est gratuit et sans engagement !

Passer vos vacances dans l’Union Européenne vous oblige aussi à assurer votre santé

iStock_000018616905Small.jpgMême si depuis la création de l’Union Européenne, les formalités ont été allégées, certaines démarches doivent être réalisées avant de voyager pour anticiper un problème de santé qui pourrait se déclencher à l’étranger.

Quelles sont les démarches pour voyager dans l’Union Européenne ?

Il est d’abord indispensable d’emmener votre carnet de santé avec vous. Avant votre départ, nous vous conseillons de vous rendre chez votre médecin généraliste pour vérifier vos vaccins. Sur le site de l’Institut Pasteur, vous pourrez trouver les vaccins obligatoires selon le pays de destination.

Ensuite, avoir une Carte Européenne d’Assurance-Maladie (CEAM) vous permettra de certifier vos droits à l’assurance-maladie en France et vos soins médicaux seront pris en charge sur place. Pour pouvoir vous en procurer une, vous pouvez obtenir des renseignements via votre compte www.ameli.fr, en appelant le 36 46 ou en vous rendant à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie.
Suite à votre demande, vous la recevrez sous un délai de 15 jours ouvrés. A noter qu’en période estivale, cela peut prendre plus de temps.
Néanmoins, si votre départ a lieu incessamment sous peu, une demande « expresse » est possible : dans ce cas-là, vous aurez le droit à un certificat provisoire de remplacement.

Nous vous recommandons également de vous informer sur les professionnels de santé qui travaillent pendant votre séjour : pharmacie, médecin, hôpital.

Quelles sont les modalités de remboursement ?

Si vous possédez la CEAM, vous n’aurez pas à avancer vos frais médicaux. Selon votre situation, vous devrez peut-être régler votre indemnisation mais la sécurité sociale sur place pourra ensuite vous rembourser.
Si vous n’avez pas la CEAM, vous pourrez vous faire rembourser dès votre retour en France. Pour cela, vous devrez transmettre tous les justificatifs de paiements à votre CPAM ainsi que le formulaire S3125 qui se nomme « Soins reçus à l’étranger ». Le montant de remboursement sera déterminé sur la base des prix du pays de séjour ou selon la législation française, selon les pays.

La protection de votre santé passe aussi par le choix d’une complémentaire santé adaptée à vos besoins et à votre budget. Découvrez vite la complémentaire santé Selfassurance et réalisez un devis en cliquant ici, c’est gratuit et sans engagement !

Fumer dans les aires de jeux pour enfants sera bientôt interdit

happy kids having fun on playground

D’après une étude réalisée par l’Eurobaromètre, même si on remarque que le nombre de fumeurs a diminué dans l’Union européenne de 2012 à 2014, il apparaît que la France ne bénéficie pas des résultats de la lutte contre le tabac : sur la même période, le nombre de fumeurs s’est amplifié; il est en effet passé de 28 % à 32 %.

D’après la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, la mesure interdisant de fumer dans les aires de jeux publiques pour enfants sera effective au cours de l’été.
L’objectif étant ici de respecter les enfants et de les habituer à vivre dans un environnement sans tabac.

Cette dernière annonçait par ailleurs le 29 mai dernier que la population adhérait à la mise en place de cette mesure.

Cette action prolonge certaines lois déjà votées par l’Assemblée au cours de ces derniers mois. L’instauration de paquets de cigarettes neutres devrait notamment voir le jour en 2016.

La protection de votre santé passe aussi par le choix d’une complémentaire santé adaptée à vos besoins et à votre budget. Découvrez vite la complémentaire santé Selfassurance et réalisez un devis en cliquant ici, c’est gratuit et sans engagement !

Levez-vous au travail pour rester en bonne santé !

Il apparaît que les individus entre 15 et 74 ans restent assis environ 5 heures en moyenne par jour.

Il est conseillé de se lever fréquemment au travail pour être en bonne santé. En effet, d’après l’étude de l’Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP), rester assis trop longtemps engendre des effets néfastes pour le corps : mal de dos, maladies du cœur et du pancréas, dégénérescence des muscles, problèmes de circulation, ralentissement du cerveau.

C’est pourquoi, l’OFSP et ses partenaires souhaitent inciter au maximum les salariés à mettre en avant le fait qu’il faille diminuer la durée de la position assise au travail. Ils expliquent dans un communiqué que les employeurs pourraient notamment veiller à ce que les salariés se lèvent régulièrement.

Alterner travail assis et travail debout via l’installation d’un pupitre par exemple a des impacts bénéfiques : se lever permet de se muscler et de consolider les os, articulations, organes et système immunitaire.

Choisissez la formule adaptée à vos besoins et à votre budget avec la complémentaire santé Selfassurance. Si vous souhaitez réaliser un devis, cliquez ici, c’est gratuit et sans engagement !

Prévision 2050 : la moitié des Français sera allergique

jump togetherMême si d’après le Réseau national de surveillance aérobiologique, le pic de pollen du bouleau arrive à sa fin, une nouvelle vague de pollens se propage en France : les graminées. Globalement, on constate aujourd’hui qu’un Français sur quatre fait l’objet d’une allergie.

L’Organisation Mondiale de la Santé explique que si les rhinites allergiques concernent un Français sur quatre en 2015, ils seront probablement un sur deux en 2050. Ces allergies proviennent d’abord du pollen mais peuvent aussi être dues à un système immunitaire fragile, la pollution, le confinement dans des endroits contenant beaucoup d’acariens ou l’arrivée de nouveaux allergènes (dans les cosmétiques par exemple).

Mais l’hérédité peut parfois en être tout simplement la cause. En effet, les allergies se transmettent de génération en génération dans 60% des cas. Les chercheurs estiment que notre mode de vie, notre alimentation ou encore notre attitude peuvent laisser des traces dans nos cellules, favorisant alors le développement d’allergies.

Choisissez la formule adaptée à vos besoins et à votre budget avec la complémentaire santé Selfassurance. Si vous souhaitez réaliser un devis, cliquez ici, c’est gratuit et sans engagement !

Innovation : le bracelet contre le cancer

Google souhaite mettre en place un nouvel accessoire capable de détruire les cellules cancéreuses.

En plus d’être le premier moteur de recherche en ligne au monde et le leader des interfaces mobiles avec Android, Google possède également un laboratoire situé en Californie. C’est donc dans ce laboratoire que ce projet a vu le jour.

Cet outil nommé pour le moment « Nanoparticle Phoresis », pourrait à priori cibler et éliminer les cellules cancéreuses du système sanguin, selon la description du brevet technologique déposé par Google. Afin de réussir à développer ce projet, différentes pistes sont envisagées : les radiofréquences, les champs magnétiques, les pulsations acoustiques ou encore les ondes infrarouges.
Google explique que « l’énergie est générée par l’appareil connecté qui est capable de la diriger vers la système vasculaire du porteur de l’appareil ». La création de ce dispositif permettrait ainsi de « diminuer la propagation du cancer ».

Mais ce projet ne plaît pas à tout le monde : Roland Moreau, inspecteur général des Affaires sociales, définit par exemple ce bracelet comme un gadget provenant de la science-fiction.

Aujourd’hui, Google a donc déposé le brevet technologique auprès de la Commission Américaine consacrée à ce type de projets. Mais en réalité, sur le nombre de marques déposées par Google tous les ans, peu sont conçues. Affaire à suivre…

Mais n’attendez pas la sortie de ce bracelet pour prendre soin de vous. Choisissez la formule adaptée à vos besoins et à votre budget avec la complémentaire santé Selfassurance. Si vous souhaitez réaliser un devis, cliquez ici c’est gratuit et sans engagement !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 283 autres abonnés