La maison du futur sera connectée

D’après une étude Promotelec, les seniors se méfient du principe de la maison connectée, alors que les jeunes ont un intérêt pour celle-ci.

Méfiance des plus âgés

Le nombre d’éléments connectés dans une maison ne cesse d’augmenter. Le garage, le réfrigérateur ou encore les prises électriques, pratiquement tout aujourd’hui est à portée de main grâce au développement des technologies mobiles. C’est ce qu’on appelle la domotique.

Chez Samsung, on estime que chaque foyer comptera en moyenne 150 objets connectés d’ici 2020. En somme, l’avenir du domicile s’inscrit dans l’écran du Smartphone et de la tablette, qui deviennent les véritables télécommandes de la maison.

En France, si les jeunes adhèrent plutôt au concept, ce n’est pas le cas des seniors. Une étude menée par Promotelec a montré que seuls 36 % des 65-79 ans sont intéressés par l’idée d’une maison connectée dite maison « intelligente ». Le pourcentage descend à 29 % chez les plus de 80 ans. Les plus âgés craignent que ce un mode de vie plus robotisé ne les fasse devenir passifs et dépendants des nouvelles technologies. Selon eux, les systèmes utilisés sont à la fois complexes, coûteux et de surcroît, fragiles.

Réduction de la facture énergétique

Pourtant, la maison connectée constitue actuellement un marché en pleine expansion dans lequel les géants de la technologie comme Samsung, Google et Apple se sont déjà positionnés. Dans un contexte où la population occidentale a tendance à vieillir, les professionnels du secteur présentent la domotique comme un moyen de prolonger l’autonomie des seniors et de renforcer leur sécurité. Ces arguments convainquent plus les quinquagénaires. L’étude de Promotelec a montré que 69 % d’entre-eux étaient prêts à adopter ce type de système, pour eux et pour leurs parents, dans le futur.

De leur côté, 57 % des moins de 40 ans trouvent un attrait à la maison connectée. Ils sont notamment séduits par les économies d’énergie que les nouvelles technologies peuvent apporter : 66 % d’entre eux sont persuadés que ces systèmes contribuent à réduire leur facture énergétique. À titre d’exemple, la box Wiser de Schneider Electric promet une réduction de la consommation jusqu’à 30 % grâce au pilotage à distance du chauffage et des prises électriques avec un Smartphone.

Connectée ou pas, une maison a toujours besoin d’une bonne assurance habitation ! Pour en savoir plus sur les offres assurance habitation de Selfassurance habitation, rendez-vous sur habitation.self-assurance.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s