Petit et grand chiensAdopter un chien engendre différents coûts au-delà de son achat. il  a les soins, l’alimentation, les jouets et accessoires … La race du chien et son âge implique ont un impact budget à prévoir. On peut tout de même avoir une idée approximative de ce que pourrait coûter un chien en fonction de nos préférences.

Les différents coûts à l’achat

Même si une annonce concernant un chien de race parait alléchante, il vaut mieux prévoir un budget plus ou moins supérieur au prix affiché avant de s’aventurer dans l’acquisition. Le prix varie en fonction de la race, de l’arbre généalogique, des exploits, de l’âge et des tendances du marché.

L’inscription au LOF, ou Livre des Origines Français, confère un prix nettement supérieur à celui d’un « sans papier » pour un chien de race pure qui a un pedigree.

Les prix obtenus lors des différents concours et expositions augmentent également la cote pour une même race, même s’ils ont été gagnés par les parents du chien et non par lui-même. Chaque année, une race poussée par la tendance comme celle du Chihuahua ou du Shar-pei revient plus cher.

Par ailleurs, un chiot coûtera de moins en moins cher au fur et à mesure qu’il approche et atteint l’âge adulte.

Pour avoir une idée, un chien de race commune comme le Caniche ou le Labrador peut être vendu de 200 à 500 €. Il faut prévoir entre 700 et 900 € pour une race poussée par la tendance annuelle et jusqu’à 2000 € pour une race très rare.

En plus du prix d’achat, il faudra prévoir d’autres dépenses pour son adoption : la corbeille, le sac de transport, le collier, la laisse, la gamelle, la brosse, l’os à mâcher, le shampoing, la muselière, les biscuits, les friandises, les jouets… Ces dépenses sont à prévoir en fonction des besoins de l’animal et de son maître.

Les différents coûts liés à la vie de l’animal

L’alimentation du chien se divise en trois catégories, en fonction des habitudes et soins que le maître veut assigner à son animal de compagnie.

L’alimentation ménagère consiste à donner à son animal des légumes, des viandes, du riz et des pâtes. Les recettes pour un repas font varier le prix, car elles dépendent du poids de l’animal et de la qualité des ingrédients (frais ou conservés en boite). Un chiendoit manger 1/3 de chacune des matières citées ci-dessus et de l’ordre de 30g/kg par rapport à son poids.

Il faut se référer aux besoins de chaque chien pour choisir sa nourriture en surveillant notamment la teneur en eau de chaque boîte.

L’alimentation diététique, fabriquée par des vétérinaires diététiciens, est recommandée car elle est conçue pour que le chien puisse manger en préservant sa santé.

Enfin, il existe des assurances dédiées aux chiens ou plus généralement aux animaux de compagnie qui couvrent les dépenses de santé et, selon le contrat, la responsabilité civile du maître lorsque l’animal a causé des dommages à autrui.

Pour découvrir nos offres assurance animaux Selfassurance et réaliser un devis gratuit et sans engagement, rendez-vous sur animaux.self-assurance.fr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s