Traces de griffes sur les meubles et les murs, rideaux en lambeaux… certains propriétaires de chats connaissent bien ce genre de problèmes. Que faut-il faire pour éviter cela ? Peut-on couper les griffes de l’animal ? Réponses.

chat selfassuranceMarquage de territoire

Les griffes rétractiles constituent une des particularités de notre félin domestique, le chat. Ses griffes acérées sont de petites armes incurvées et pointues qui font des ravages dans la maison. Tout peut y passer, du canapé aux rideaux en passant par les pieds de table et les fauteuils. Ces griffades sont pourtant un comportement naturel chez le chat. C’est un moyen pour lui de marquer son territoire de manière visuelle avec les traces laissées et de manière olfactive avec les phéromones stockées à la base des griffes.

Vous pouvez consultez notre précédent article sur « Comment gérer un chat qui fait ses griffes partout ? ».

Dans la nature, les griffes jouent également des rôles très importants pour l’animal. Elles lui permettent non seulement de grimper aux arbres, mais également de chasser et de courir plus vite en cas de danger. Si les chats qui sortent régulièrement ont donc clairement besoin de leurs griffes, qu’en est-il des chats d’intérieur ?

Protéger ses meubles

Pour que votre chat ne s’attaque plus à vos meubles, vous pouvez lui acheter un griffoir. Il s’agit d’une structure généralement verticale qui lui permet de griffer autant qu’il le souhaite. Mais le mieux, c’est l’arbre à chat qui est également un terrain de jeu pour le chat. Vous pouvez également pulvériser les meubles cibles de phéromones.

Sinon, coupez régulièrement ses griffes à raison d’une fois par mois ou tous les deux mois. Lorsque l’animal est au repos, vérifiez de temps en temps que les griffes n’apparaissent pas. Si c’est le cas, il faut les couper. Ce traitement ne peut être fait que sur un animal d’intérieur car si votre chat sort souvent, même dans un jardin clos, cela risque de l’handicaper en cas de danger.

Vous pouvez très bien utiliser un coupe-ongle classique, mais on trouve aujourd’hui sur le marché des coupes-griffes qui sont plus précis. Pour un chat d’intérieur, l’idéal est de l’habituer dès son plus jeune âge à ce rituel. Lors de l’opération, immobilisez d’abord votre animal en le calant contre vous. Pressez ensuite délicatement le coussinet d’un doigt pour faire sortir la griffe. Attention, il ne faut sectionner que la pointe transparente. En allant plus bas, on risque de toucher des vaisseaux sanguins. C’est la raison pour laquelle, il faut avoir à côté de soi du nitrate d’argent et des boules de coton en cas d’accident. Si le sang continue toujours de s’écouler, il faut se rendre chez le vétérinaire.

En cas de problème, une visite chez le vétérinaire devient alors nécessaire. Afin de réduire vos dépenses santé pour votre animal, il est judicieux de souscrire une assurance pour son animal de compagnie.

Pour découvrir nos offres assurance animaux Selfassurance et réaliser un devis gratuit et sans engagement, rendez-vous sur animaux.self-assurance.fr

Un commentaire sur « Qu’en est-il des griffes du chat ? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s