Une fois de plus, le prix des pièces détachées a augmenté cette auto selfassuranceannée. C’est ce qu’a constaté l’association SRA.

Chaque année, l’association Sécurité et Réparation Automobiles, qui regroupe toutes les sociétés d’assurance auto en France, s’intéresse au prix des réparations dans le pays. En se penchant sur les pièces détachée, l’association a constaté une augmentation de 1,7 % au cours des douze derniers mois.

Presque tous les constructeurs ont pratiqué une augmentation de prix avec une mention spéciale pour BMW et Honda où la hausse est particulièrement importante. Seuls Mazda, Fiat et Alfa Romeo ont revu le prix de leurs pièces détachées à la baisse. Pour Peugeot en revanche, les prix n’ont pas beaucoup changé.

Les pièces détachées comptent beaucoup dans les réparations car elles pèsent 48,4 % du coût total. Vient ensuite le prix de la main d’œuvre, 40,7 % et les ingrédients de peinture, 10,9 %.

Une croissance de 36,1 % sur dix ans

Pour arriver à ce résultat, l’association SRA s’est concentrée sur une soixantaine de pièces détachées mécaniques et de carrosserie qui sont impactées par une collision d’un échantillon de 146 modèles de voitures représentatif du parc français. La SRA s’est intéressée au prix de quelques 8 600 pièces au total.

Dans une autre publication récente, l’association a attiré l’attention des automobilistes sur l’augmentation de son panier type de pièces détachées sur 10 ans. Il en est ressorti que les prix ont augmenté de 36,1 % en une décennie. Parallèlement, les prix à la consommation n’ont progressé que de 13,3 % d’après les chiffres de l’Insee. Le prix des pièces détachées a donc augmenté trois fois plus vite que l’inflation.

En y regardant de plus près, les prix ont connu une période de hausse galopante entre 2006 et 2011 avec un pic de + 5,89 % en 2008. Entre 2012 et 2013, la hausse s’est ralentie avec respectivement + 2,25 % et 0,39 %. Les analystes craignent une nouvelle hausse établie à 1,74 %.

Côté constructeur, Ford arrive en tête des plus fortes hausses avec + 49,9 % sur dix ans. L’américain est suivi par Citroën avec + 48,7 % et Peugeot, 38,1 %. De son côté, Renault a appliqué une hausse de 23,3 %. En revanche, la hausse des prix chez Kia n’a été que de 1,5 % sur les deux dernières années, le Sud-Coréen n’ayant pas été comptabilisé auparavant par la SRA. Les constructeurs ont toujours eu le monopole des ventes de pièces de rechange en France.

Un commentaire sur « Les pièces détachées, encore et toujours plus chères »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s