Habitation - SelfassuranceLorsqu’on part en vacances, l’hébergement est un poste de dépense important. Grâce à l’économie solidaire, on peut avoir un logement gratuit pendant quelques jours, voire des mois en faisant un échange. De plus en plus de français y ont recours à travers les nombreux sites de mise en relation.

Le principe

Le principe de l’économie solidaire est d’échanger son logement pour alléger ses dépenses de vacances. C’est un concept à la mode. C’est simple, une famille qui habite une ville A veut passer quelque temps dans une ville B. Elle découvre qu’une famille habitant la ville B veut faire de même dans la ville A. L’échange de logement peut alors se faire.

Grâce à l’économie solidaire, les deux familles n’auront pas à réserver d’hébergement, une somme qui amputerait leur budget vacances. Elles peuvent également cuisiner leur repas, ce qui est également plus économique que d’aller au restaurant. Cerise sur le gâteau, profiter de la voiture des propriétaires est envisageable dans certains cas.

Les avantages de l’économie solidaire vont au-delà de l’aspect financier, même si celui-ci en est le principal argument. En effet, en habitant dans un logement ordinaire, l’immersion dans la région ou le pays hôte est plus profonde, car il va falloir interagir avec les habitants, faire les courses, cuisiner les produits locaux, etc. Par ailleurs, cela permet également de profiter de l’intimité d’un logement traditionnel et de se donner l’impression d’être chez soi.

Grâce à Internet, l’échange de logement s’est mondialisé. Il est aisé de trouver un logement gratuit aux quatre coins du globe en s’inscrivant simplement sur les plate-formes de mise en relation.

L’assurance dans tout cela ?

La question de l’assurance revient souvent chez les personnes qui veulent se lancer dans l’échange de logements. Bien que cette pratique soit avant tout basée sur la confiance, nul n’est à l’abri d’un accident. La première chose à faire est donc d’en informer son assureur. D’une manière générale, les assurances encouragent cette pratique car elle réduit les risques de cambriolage et de vandalisme durant l’absence des occupants.

En cas de dommage, c’est l’assurance multirisque habitation qui entre en jeu. Normalement, les garanties s’appliquent exactement comme si l’assuré avait occupé le logement, les étrangers étant considérés comme des invités. Il en est de même pour l’assurance auto, sauf s’il y a une clause de conduite exclusive.

Enfin, en cas d’accident causé par un défaut d’entretien de la maison, c’est la garantie responsabilité civile du propriétaire qui prend en charge les éventuels dommages corporels subis par les occupants.

Pour connaître les offres de Selfassurance en matière d’assurance habitation, connectez-vous sur le site : www.self-assurance-habitation.fr

Vous pouvez y effectuer un devis personnalisé et gratuit en quelques clics.

Un commentaire sur « Économie solidaire : partir en vacances en échangeant sa maison »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s