Nous avons tendance à penser que tout va pour le mieux lorsqu’un chat ronronne. Ce n’est pas forcément le cas. Il y a diverses raisons qui peuvent conduire au ronronnement des félins et certaines ne sont pas plaisantes.

Un phénomène encore mystérieux

iStock_000014671339Small

Lorsqu’on parle de ronronnement, la première image qui vient en tête est un chat sur les genoux de son maitre qui répond à ses caresses en émettant un son qui nous est familier. Bien que ce phénomène s’observe facilement, il recèle encore bien des mystères.

Pour l’heure, on ne sait pas encore exactement d’où est produit ce bruit. Ce que nous avons, ce sont des hypothèses. L’une d’elles parle de la vibration de l’os qui relie la clavicule du chat à sa gorge. D’autres scientifiques pensent que le son provient de la contraction rapide des muscles du larynx et du diaphragme qui engendre la contraction des cordes vocales.

Sinon, une dernière hypothèse parle d’une veine qui vibre sous l’action de certains muscles. De la même manière, les scientifiques n’ont pas encore découvert le centre du ronronnement dans le cerveau du chat.

Pourquoi le chat ronronne-t-il ?

Le chat ronronne depuis son plus jeune âge. Il le fait notamment pendant la tétée. C’est une manière pour lui d’entrer en contact avec sa mère. Il utilise ensuite ce son tout au long de sa vie, dans ses interactions avec ses congénères et avec l’homme.

Ce bourdonnement se déclenche lorsque le chat est en situation d’infériorité, lorsqu’il ne cherche pas la confrontation. Quoi qu’il en soit, il le fait le plus souvent par plaisir. C’est un moyen pour lui de faire savoir qu’il est heureux. Mais pas seulement. Il peut aussi le faire lorsqu’il réclame quelque chose à son maitre. Généralement, il le fait en se frottant aux jambes de ce dernier.

Ce phénomène peut aussi être dû au stress ou à une douleur ressentie par l’animal. Lorsque le chat se sent mal, les récepteurs sensoriels présents sur la surface appelés corpuscules de Pacini déclenchent une production d’endorphine qui lui permet d’évacuer le mal-être. Un article a montré que le ronronnement serait semblable à l’effet du cri chez l’homme pour se calmer.

En cas de doute sur l’origine du ronronnement de votre chat, vous pouvez consulter un vétérinaire pour une analyse comportementale. Si traitement il y a, sachez que vous serez couvert avec une bonne assurance animaux. Les médicaments ainsi que la visite chez le vétérinaire seront pris en charge par celle-ci.

Venez découvrir les offres de Selfassurance animaux et réalisez votre devis personnalisé et gratuit en quelques clics.

3 mois offerts selfassurances animaux
Voir conditions générales de vente

Profitez par la même occasion de 3 mois d’assurance animaux offerts !


Un commentaire sur « Le ronronnement en quelques lignes »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s