Un chat peut être actif ou inactif en fonction de sa race et de l’attention que son propriétaire lui offre. L’inactivité peut être la source de nombreuses maladies et peut rapidement gonfler la facture d’un ménage, en raison des visites fréquentes chez le vétérinaire. Malgré qu’elle soit génétique, l’inactivité peut être neutralisée. Il est toujours possible de donner un minimum de vitalité à son animal de compagnie, mais il faut agir relativement tôt.

kitten and red decorative hearts

Actifs et inactifs en fonction de la race

La vitalité d’un chat dépend en grande partie de sa race. Certains félins aiment se vautrer pendant de nombreuses heures dans le canapé, tandis que d’autres préfèrent partir à l’aventure, à l’intérieur ou en dehors de la maison.

En règle générale, les siamois, les abyssins, les turcs et les orientaux sont les plus actifs. D’autre part, les persans, des himalayens, les British Shorthair et les Ragdoll sont de grands amateurs de “sieste royale”.

Certains aiment adopter les horaires de sommeil de leur maître, mais d’autres sortent difficilement du monde des rêves et se retrouvent facilement en surpoids.

Il faut savoir que le manque de vitalité peut être dû à une maladie. Si un chat refuse catégoriquement de se mettre en activité, il est parfois conseillé de l’emmener chez le vétérinaire pour procéder à des examens physiques. Dans de rares cas, il peut ne pas effectuer d’activités physiques à cause d’une arthrite ou des problèmes au niveau des voies respiratoires.

Comment favoriser l’activité physique ?

Pour inciter son matou à effectuer des activités physiques régulières, il faut agir relativement tôt. Dès son plus jeune âge, il doit avoir à sa disposition des jouets, un arbre à chat et/ou un griffoir. Investir dans ces équipements, c’est limiter les futures dépenses en soin. Parmi les jouets les plus efficaces, on peut citer la balle distributrice de croquettes.

Si les jouets peuvent l’aider à devenir plus actif, il est également indispensable de lui prêter de l’attention. Régulièrement, son maître doit procéder à de petites séances de jeux, qui ont pour principal objectif de réveiller l’instinct de chasseur.

Après chaque séance de jeu, les jouets doivent être rangés dans un endroit inaccessible à l’animal pour que leur réapparition soit toujours irrésistible pour lui.

Si le surpoids favorise l’apparition de maladies chez les animaux de compagnie, il est recommandé de toujours prévoir un certain budget pour les dépenses en soin, puisque d’autres facteurs peuvent avoir une incidence plus ou moins importante sur sa santé. Pour éviter de se ruiner, tout en offrant à son chat des prestations médicales adéquates, l’idéal est de souscrire une assurance pour animaux. Celle-ci couvre les frais de santé en cas d’accident ou de maladie.

Et pour en savoir plus sur l’assurance en matière de chat, venez découvrir les offres de Selfassurance et profitez de 3 mois d’assurance animaux offerts !

3 mois offerts selfassurances animaux
Voir conditions générales de vente

Un commentaire sur « Comment rendre un chat plus actif ? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s