Il est important de prendre des précautions à l’approche de l’hiver concernant les rongeurs, même s’ils n’endurent pas directement le froid.

Lutter contre le froid

rat

La situation d’un rongeur en captivité et d’un autre à l’état sauvage est totalement différente quand vient l’hiver. Si dans la nature une sélection naturelle se fait où seuls les plus résistants survivent, ce n’est pas le cas pour les animaux de compagnie, bien à l’abri des intempéries.

Toutefois, il y a des précautions à prendre. La première est de lutter contre le froid. Pour cela, les vétérinaires conseillent de ne pas mettre les cages ou les terrariums au niveau du sol. De la même manière, il faut éviter de les placer à proximité des fenêtres.

Pour ce qui est de la nourriture, il vaut mieux prévoir une alimentation plus riche. De son côté, l’animal, par instinct, éprouvera le besoin de construire un nid plus douillet et plus chaleureux. C’est le cas des plus petits rongeurs comme la souris, le hamster ou la gerbille. Voilà pourquoi il est recommandé de mettre à leur disposition les matériaux nécessaires comme du papier non imprimé, du carton ou encore des mouchoirs en papier. Il y a des précautions particulières à prendre selon l’espèce.

Le rat et la souris

Ils sont particulièrement sensibles à une variation brutale de la température. C’est la raison pour laquelle il ne faut jamais laisser leur cage, même le temps d’un instant, en plein courant d’air. De la même manière, il ne faut pas la laisser au soleil ou devant le radiateur, car même en hiver un coup de chaud peut les tuer. Il faut aussi faire attention à l’humidité, notamment en ce qui concerne le rat, car il risque d’avoir la queue nécrosée.

Le hamster

En état sauvage, le hamster hiberne lorsque la température commence à chuter. Ce n’est pas le cas lorsqu’il est en captivité. Toutefois, l’animal va ralentir son activité et va dormir plus longtemps. Il est aussi important de faire en sorte que la pièce où il se situe soit à température constante et comme les autres rongeurs, il n’aime pas l’humidité.

Le cochon d’Inde

Si cet animal a une meilleure tolérance à la chute de température, il est important de maintenir la pièce où il vit à 18° au minimum et sa cage ne doit pas être en contact direct avec le sol. En dessous de cette température, il risque d’attraper un rhume.

Les rongeurs sont donc de nature fragile. De ce fait, les visites chez le vétérinaire risquent d’être fréquentes surtout à l’approche de l’hiver. pensez à l’assurance animaux pour couvrir vos frais vétérinaires.

Découvrez l’offre Selfassurance animaux et effectuez un devis en ligne gratuit et sans engagement.

Profitez par la même occasion de 3 mois d’assurance offerts !

3 mois offerts selfassurances animaux
Voir conditions générales de vente.

 

Un commentaire sur « Rongeurs : les précautions pour l’hiver »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s