Environ 8 millions de français vivent dans des zones inondables.Terrain inondables - Selfassurance Les risques qu’une habitation soit située dans un de ces secteurs à risque sont donc élevés. C’est pourquoi il est important de s’informer sur les lieux de son bien et les éventuelles catastrophes qui peuvent se dérouler dans cette zone, afin d’anticiper et/ou de limiter les dégâts causés par les crues.

S’informer sur la zone

Une habitation peut-être touchée par une inondation,

  • si des crues se sont déjà déroulées dans son secteur auparavant,
  • si les biens situés aux alentours sont en zone inondable,
  • si la commune dans laquelle se situe le bien est concernée par des arrêtés de reconnaissance de l’État de catastrophe naturelle.

Pour plus de précisions sur les risques de crue dans son secteur, il est fortement conseillé de consulter l’atlas des zones inondables ou le PPR (Plan de Prévention du Risque). Dans certains cas, il est même préférable de s’adresser à la mairie.

Que faire si son habitation est en zone inondable

Dans le cas où l’habitation est située dans un secteur soumis à des crues, il est nécessaire de s’informer sur les risques qu’il encourt en se renseignant sur la hauteur maximum des inondations, la fréquence et la durée. Pour ce faire, il faut une fois de plus, consulter l’atlas des zones inondables ou le plan de prévention des risques relatifs à la commune.

La hauteur maximum est un facteur important puisqu’elle permet de définir les dommages potentiels en cas de crue. Il est envisageable de se baser sur la crue historique ou centennale pour estimer la hauteur des eaux qui peuvent envahir son logement.

La durée est également importante puisqu’une crue de plus de 48 heures pourrait entrainer des dégâts importants au niveau des mobiliers et des parois de l’habitation. En s’informant sur la durée des inondations, il sera plus facile de mettre en place des mesures pour limiter les dégradations sur son bien.

Les répercussions d’une inondation et les dommages entrainés par une crue

En fonction de sa hauteur et de sa durée, une inondation peut entrainer de graves répercussions sur la santé des occupants d’un bâtiment, des difficultés d’évacuation, d’approvisionnement, de déplacement, d’un relogement par les autorités et/ou des pertes considérables (mobiliers, effets personnels, etc.).

Dans la majorité des cas, ce sont les appareils électroménagers, les dispositifs électriques et électroniques (ordinateurs, etc.), les revêtements muraux, les sanitaires, les revêtements de sol et les installations électriques qui sont les plus vulnérables aux crues.

Il est à noter que l’eau peut s’infiltrer dans le sol et affecter les fondations, inonder les caves et les sous-sols.

Pour se faire indemniser sur les dégradations causées, il est préférable de souscrire une assurance multirisque habitation qui propose une garantie dégâts des eaux.

En cas de dégât des eaux, comment fonctionne l’indemnisation ? Votre réponse est dans un de nos articles : Comment fonctionnent les conventions ?

Pour en savoir plus sur l’assurance habitation multirisque rendez-vous sur Selfassurance habitation réalisez en quelques clics et sans engagement votre devis personnalisé. Profitez de 3 mois d’assurance offerts.

assurance habitation selfassurances 3 mois offerts
Voir conditions générales de vente.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s