Pour mettre un bien en vente ou en location, le propriétaire doit réaliser un Diagnostic de Performance Energétique (DPE). Ce document évalue la consommation d’énergie d’un bâtiment, à l’aide d’un classement alphabétique et diverses informations, notamment son impact environnemental.

Les informations contenues dans le DPEshutterstock_128870038.jpg

Depuis le 1er juillet 2007, tout propriétaire doit effectuer un DPE avant de mettre son bâtiment en location ou en vente. Dans ce document officiel, les diagnostiqueurs doivent donner une description de l’habitation et de ses équipements thermiques. Ensuite, ils émettent des estimations concernant la consommation énergétique de chaque équipement et définissent le classement alphabétique du bien, en fonction de sa consommation annuelle par m². La lettre A correspond à une consommation inférieure à 50 kWh et G, à plus de 450 kWh.

Ce document comprend également des estimations concernant les rejets de gaz à effet de serre et des conseils qui ont pour objectif d’inciter le propriétaire à réduire l’impact environnemental dans son habitation.

Le DPE est valable pendant 10 ans et coûte entre 150 et 250 €. Ce prix peut atteindre 500 € si d’autres diagnostics sont réalisés : termites, plomb, amiante, etc.

Les diagnostics de performance énergétique doivent être réalisés par des professionnels habilités par le COFRAC. Ces documents doivent accompagner tout contrat ou promesse de vente.

Réalisé à la demande du propriétaire

Le DPE peut être effectué à la demande du propriétaire s’il souhaite connaître la consommation énergétique de son bien et procéder à des travaux d’optimisation. En réduisant la consommation d’énergie, il peut réduire l’impact de son habitation sur l’environnement, réaliser des économies non négligeables et augmenter la valeur de son bien.

Les bâtiments classés A sont les moins énergivores, tandis que ceux qui appartiennent à la catégorie G perdent une importante quantité d’énergie et nécessitent des travaux de réaménagement importants.

Utile pour optimiser les performances énergétiques de son bien

Grâce aux conseils émis par les diagnostiqueurs d’un DPE, le propriétaire peut identifier facilement les éléments à rénover ou à remplacer.

Dans le document, les professionnels précisent les types d’améliorations à réaliser, leur coût estimatif et la réduction de la consommation entraînée par les travaux. Il faut savoir que les économies d’énergie indiquées pour chaque amélioration ne sont que des estimations et ne reposent en aucun cas sur des chiffres réels.

Pour information, l’assurance MRH (ou assurance multirisque habitation) n’est pas obligatoire, lors de la mise à la location ou à la vente d’un bien, contrairement au DPE. Si le propriétaire a souscrit à une assurance MRH, il transmet automatiquement les garanties liées à son habitation au nouvel acquéreur.

Rendez-vous sur Seflassurance habitation pour réaliser en quelques clics votre devis personnalisé et profitez de 3 mois d’assurance offerts !

assurance habitation selfassurances 3 mois offerts
Voir conditions générales de vente.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s