Il n’est jamais agréable de tomber en panne. Non seulement cela signifie une perte de temps, mais également des dépenses supplémentaires dans le budget. Pour ce dernier point, les automobilistes ont la possibilité de souscrire une garantie mécanique. Explications.

En relais de la garantie constructeur

Broken car

Comme son nom l’indique, la garantie mécanique est une assurance qui couvre une panne mécanique du véhicule. Il ne faut pas la confondre avec un contrat d’assistance ou un contrat d’entretien. Concrètement, elle couvre un dysfonctionnement des éléments mécaniques et électroniques montés d’origine. Cela comprend les composants du moteur, de la boîte de vitesse manuelle ou automatique, du pont, de l’embrayage, du circuit d’alimentation, du circuit électrique de série, du circuit de refroidissement, de la direction, des freins, de la transmission, de la climatisation, des suspensions, des collecteurs (admission et échappement) et de petits équipements comme les éléments d’éclairage. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle cette garantie s’adresse aux propriétaires de voiture, dont la garantie constructeur expire. Le contrat prend en quelque sorte le relais de cette garantie.

Dans ce sens, la garantie mécanique est intéressante, car d’une manière générale, les pannes mécaniques apparaissent au-delà des 2 premières années d’utilisation. De plus, les réparations peuvent coûter cher. Avec cette garantie, un conducteur peut prendre la route plus sereinement, car même s’il ne peut rien faire pour éviter une quelconque panne, il sait qu’il n’aura pas à payer le prix fort pour la réparation.

Un précieux argument de vente

La garantie mécanique joue également dans la revente de la voiture. Pour le vendeur, elle est un argument de vente dans la mesure où elle offre un gage de sécurité à l’acheteur. Ainsi, il lui sera plus facile de conclure une vente.

Du côté de l’acheteur, cette garantie le couvre contre une éventuelle panne après l’acquisition, sachant que dans près de la moitié des cas, les voitures d’occasion sont sujettes à des problèmes mécaniques, malgré toutes les précautions que l’on peut prendre au moment de l’achat : inspection, essai, etc.

Dans la garantie mécanique, la vétusté de la voiture compte beaucoup dans la détermination de la prime. On parle surtout d’ancienneté, car il s’agit du nombre d’années écoulées depuis sa mise en première circulation. D’autres caractéristiques sont également prises en compte, comme la puissance de la voiture ainsi que sa valeur argus. Ainsi, une voiture de sport dotée de nombreux éléments électroniques sera évidemment plus chère à assurer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s