Être en bons termes avec ses voisins est un gage de tranquillité surtout lorsque l’on vit dans un immeuble en copropriété. Pour cela, il convient de respecter quelques règles élémentaires.

 

Faire attention au bruit

cheerful couple relaxing in sofa at home

Lorsque l’on vit dans un immeuble, une des premières causes de conflit est bien souvent le bruit. Si le bruit après 22 heures est considéré comme tapage nocturne, les nuisances sonores peuvent également avoir lieu en journée : volume un peu trop élevé de la télévision ou de la chaîne stéréo, claquements de talons, battements de volets ou encore jeux d’enfants dans les parties communes sont autant de nuisances possibles.

Le bruit provoqué par des travaux peut également être très désagréable. Si ceux-ci s’avèrent nécessaires, il est indispensable d’en informer ses voisins. De plus, une loi encadre la réalisation des travaux en imposant des heures bien précises dans la journée : de 8h à 12h et de 14h à 19h30 en semaine, de 9h à 12h et de 15h à 19h le samedi et uniquement de 10h à 12h le dimanche.

Les animaux

Il est important de veiller à ce que les animaux de compagnie n’importunent pas le voisinage. Les sources de désagrément sont nombreuses : aboiement, hurlement ou encore traces de leur passage dans les parties communes. Pour les chiens classés dangereux, la loi exige qu’ils soient muselés et tenus en laisse par une personne majeure lorsqu’ils se trouvent dans les parties communes.

Les parties communes

Vivre en bon voisinage passe avant tout par le respect des parties communes. Il faut donc maintenir les installations collectives (cages d’escaliers, ascenseur ou bancs extérieurs) propres et en bon état.

Le respect des voisins passe aussi par des choses simples : se garer correctement dans le parking, ne pas étendre son linge sur le balcon ou encore ne pas se débarrasser de ses objets encombrants dans les couloirs.

L’assurance en copropriété

Lorsque l’on vit en copropriété, il existe deux types d’assurances. La première, « l’assurance copropriété », est une assurance multirisque obligatoire qui couvre les dégâts matériels affectant les parties communes. La seconde quant à elle couvre les parties privatives. Elle est souscrite par les copropriétaires, occupant ou non, ou par les locataires.

 Avec Selfassurance habitation, vous disposez d’un large choix de formules et d’options pour assurer votre bien immobilier.

 Pour connaître le détail des offres de Selfassurance habitation, connectez-vous sur le site : http://www.self-assurance-habitation.fr.

 Vous pouvez y effectuer un devis personnalisé et gratuit en quelques clics.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s