20% des français souffriraient actuellement d’allergie, sensibles le plus souvent au pollen mais d’autres éléments allergènes présents dans la nature peuvent être des déclencheurs d’allergie. Le printemps s’étant installé depuis peu, voici quelques conseils pratiques pour prévenir les crises et soigner les cas les plus fréquents.

L’allergie fait partie des affections qui touchent le plus les français. Elle peut prendre plusieurs formes : alimentaires, respiratoires ou cutanées. Aussi appelée « hypersensibilité », l’allergie est une réaction abusive du système immunitaire vis-à-vis d’un ou de plusieurs éléments dits allergènes présents dans l’environnement.

Bien connaître son corps

medicamentIl est important d’identifier exactement ce à quoi on est allergique afin d’adopter les bons comportements. Voilà pourquoi une visite chez un allergologue est indispensable. Ce professionnel de santé effectuera des « prick tests » afin de confirmer une allergie et en déterminer précisément l’allergène.

Prévenir c’est s’informer

Conscient des problèmes engendrés par les allergies, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) mesure régulièrement le pollen présent avec plus de 70 capteurs répartis sur l’ensemble du territoire. Les données récoltées peuvent être consultées sur Internet et permettent aux personnes concernées de prendre les mesures nécessaires pour éviter les crises en prenant des traitements préventifs.

Pour les personnes sensibles aux allergies, voici quelques gestes simples à adopter en guise de prévention : se laver les yeux et les narines tous les soirs avec du sérum physiologique, appliquer des émollients sur sa peau avant de sortir, prendre le temps de se laver les cheveux avant d’aller se coucher durant le printemps et l’été.

Quel traitement adopter ?

La prise d’un traitement antihistaminique permet de mener une vie normale. Lorsqu’une crise importante survient, les médecins peuvent également prescrire des corticoïdes. Pour les allergies persistantes, c’est-à-dire avec des symptômes qui durent plusieurs mois, une désensibilisation sera nécessaire. Cette procédure est utilisée en particulier en cas d’allergie aux graminées. En général, une désensibilisation dure entre trois et cinq ans.

Qu’en est-il de la prise en charge ?

Les traitements antihistaminiques sont pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie et les complémentaires santé. En revanche, ce n’est pas le cas pour les visites chez l’allergologue, chez qui le médecin traitant peut envoyer son patient pour une désensibilisation. Dans ce cas, la prise en charge par la complémentaire santé peut ne pas être complète à cause des dépassements d’honoraires pratiqués par le spécialiste. Il faut donc bien vérifier son contrat.

Selfassurance santé propose 4 gammes d’assurance santé correspondant à tous les besoins et tous les budgets. La prise en charge des frais courants liés aux visites chez les spécialistes comme l’allergologue est incluse sur l’ensemble de nos formules.

Pour découvrir la formule qui vous convient en matière d’assurance santé, connectez-vous sur le site https://sante.self-assurance.fr/. Vous pourrez y effectuer un devis gratuit et sans engagement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s