L’homme et les animaux sont logés à la même enseigne lorsqu’il s’agit de la prise d’antibiotiques. Le non-respect des prescriptions et l’automédication peuvent rendre le médicament inefficace.

Quand les bactéries font de la résistance

Vet with dog pills.Le traitement des maladies chez les animaux de compagnie présente plusieurs similitudes avec celui de l’homme. Ainsi, lorsque le chien, le chat ou un autre animal domestique tombe malade, la guérison passe très souvent par la prise d’antibiotiques. Ces médicaments sont souvent incontournables puisqu’ils combattent directement les bactéries à l’origine des infections. Cependant, ils deviennent inefficaces lorsqu’ils sont trop ou mal consommés.

En effet, une surconsommation entraîne le risque que les agents pathogènes apprennent à résister aux antibiotiques.

En cas d’infection, seul le vétérinaire est en mesure de prescrire le bon antibiotique et le bon dosage. D’ailleurs, chez l’homme, ce type de médicament n’est délivré que sur ordonnance.

Les bons gestes

La première règle à respecter est d’éviter l’automédication. En cas de maladie, le maître doit emmener son animal chez le vétérinaire.

C’est au professionnel de décider si un traitement est nécessaire pour la guérison du patient. Une fois l’ordonnance rédigée, le maître doit la suivre à la lettre, surtout en cas de prescription d’antibiotiques. Les doses prescrites doivent être respectées rigoureusement.

Beaucoup de maîtres font également l’erreur d’arrêter le traitement dès que l’animal présente des signes d’amélioration. Mais attention, aucun traitement ne doit être interrompu sans l’avis du vétérinaire. Une autre erreur fréquente est d’utiliser les médicaments restant d’un précédent traitement pour tenter de soigner une autre maladie qui semble présenter les mêmes symptômes. Encore une fois, l’automédication est à proscrire.

Même chose lorsque l’on suit les conseils d’un voisin ou d’un ami qui a eu le « même » problème avec son chien ou son chat. Seul le vétérinaire est habilité à dire si la prise de tel ou tel médicament est nécessaire.

Sensibilisation

L’antibio-résistance est bien réelle chez les animaux de compagnie. C’est la raison pour laquelle les autorités mènent depuis 2012 une campagne visant à sensibiliser les maîtres sur les règles de bonne conduite, le but étant de réduire de 25% l’usage des antibiotiques d’ici 2017.

De manière générale, les maîtres ont tendance à faire l’impasse sur une visite chez le vétérinaire. Bien souvent, cela est dû au coût de la consultation. Il est donc important de souscrire une complémentaire santé pour son animal de compagnie afin de réduire les dépenses liées à ses frais de santé.

Selfassurance vous propose 4 formules d’assurance pour les animaux de compagnie qui s’adaptent à tous les besoins et tous les budgets. La couverture des maladies et accidents ainsi qu’une assistance complète pour tous les animaux sont incluses dès la formule de base.

Pour découvrir les offres de Selfassurance en matière d’assurance santé animale, connectez-vous sur le site : http://www.self-assurance-animaux.fr. Vous pouvez y effectuer un devis personnalisé et gratuit en quelques clics.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s