Depuis quelques décennies, l’Europe fait face au vieillissement de sa population. En conséquence, des phénomènes liés à l’âge gagnent du terrain. C’est le cas de la sarcopénie, dont les chiffres ne cessent de progresser.

Qu’est ce que la sarcopénie ?

iStock_000017586785Small

En vieillissant, une personne voit son capital musculaire se réduire. Ce phénomène physiologique naturel est connu sous le nom de « sarcopénie », qui signifie « perte de chair » en grec. Il est le résultat d’une modification de l’équilibre entre la synthèse et la dégradation des protéines du muscle due au processus de vieillissement. Ainsi, la sarcopénie se manifeste essentiellement par la diminution de la masse musculaire et la détérioration de la force musculaire ainsi que des performances physiques. S’il est indéniablement associé au vieillissement, ce phénomène peut être cependant favorisé par la malnutrition et la sédentarité.

Les conséquences de la sarcopénie sont diverses et rendent plus difficile la réalisation des tâches de la vie quotidienne pour les personnes âgées : augmentation des risques de chutes, diminution globale des niveaux d’activité physique entraînant une augmentation de la masse de graisse et une diminution de la densité osseuse, et une perte d’autonomie.

En progression en Europe

Favorisée par le vieillissement de la population, la sarcopénie gagne du terrain en Europe, c’est ce que révèlent les conclusions d’une étude présentée au World Congress on Osteoporosis, Osteoarthritis and Musculoskeletal Diseases.

Pour leurs recherches, les auteurs de l’étude se sont servis de la base de données d’Eurostat en récupérant l’âge et les projections démographiques propres à chaque sexe pour la période allant de 2016 à 2045 sur 28 pays européens. D’après les chercheurs, la sarcopénie tend à devenir un véritable problème de santé publique. En effet, leurs estimations de prévalence les plus faibles font état d’un nombre de personnes touchées par cette pathologie supérieur à 10 millions en 2016. Ce nombre devrait progresser de 72,4 % en 2045 et dépasser les 18 millions. Dans leurs estimations les plus élevées, les chercheurs parlent de 20 millions de personnes touchées en 2016 et une progression de 63,8 % en 2045 avec plus de 32 millions d’individus atteints de sarcopénie.

Pour le Dr Olivier Ethgen, auteur de l’étude, il est essentiel pour les gouvernements de mettre en œuvre des stratégies de prévention et de gestion de la sarcopénie de manière à ce que les Européens puissent vieillir en bonne santé. Cela passe entre autres par une meilleure prise en charge de ce mal par l’Assurance maladie. Les patients peuvent néanmoins compter sur une complémentaire santé pour réduire le poids des dépenses liées à la pathologie.

Selfassurance santé dispose d’une gamme complète entièrement dédiée aux seniors proposant des conditions de souscription étendues et des garanties exclusives correspondant à tous les besoins et tous les budgets.

Pour découvrir la formule qui vous convient en matière d’assurance santé, connectez-vous sur le site https://sante.self-assurance.fr/. Vous pourrez y effectuer un devis gratuit et sans engagement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s