Pour connaître l’état de santé d’un chat, il suffit parfois de regarder son pelage. Si la perte de poils est un phénomène tout à fait normal chez ce félin, il peut arriver que cela soit le signe d’une maladie. Comment faire la différence et que faire dans ce cas ?

Le chat fait…peau neuve

kitten and red decorative hearts

Le pelage du chat se renouvelle constamment. Ainsi, ses poils tombent et poussent tout au long de l’année. Toutefois, c’est au printemps et à l’automne que la chute est vraiment impressionnante. En effet, pour s’accommoder aux changements de température, le chat se charge en poils à l’approche de l’hiver et en perd au printemps en vue de la chaleur estivale. Faisant ses toilettes quotidiennement, il est important de s’occuper de son pelage, surtout en périodes de mue, afin d’éviter qu’il n’avaler trop de poils. Pour un animal à poils courts, un brossage toutes les semaines est amplement suffisant. En revanche, pour les chats à poils longs, un brossage devra être effectué tous les deux jours.

Une infection de parasite

Une chute de poils anormalement abondante peut être signe de maladies. Une infection parasitaire peut en être à l’origine. La teigne, par exemple, se nourrit de kératine et forme ainsi des zones de dépilation un peu partout sur le corps de l’animal.  Les démangeaisons provoquées par les piqûres de puce peuvent également pousser l’animal à s’arracher les poils en raison d’une dermatite allergique.

Attention à l’alimentation

Une carence peut aussi entraîner une chute anormale du poil. Il en est de même pour les allergies. L’alimentation influe également sur la qualité du pelage.

Problème de comportement

Un chat en état de mal être peut également prendre la mauvaise habitude de se lécher de manière excessive, entraînant ainsi la chute de ses poils. Il est important de déterminer la cause exacte de ce mal être : il se peut que l’animal soit stressé, angoissé ou tout simplement souffrir d’ennui.

Un problème hormonal

La thyroïde et les glandes surrénales sont souvent responsables de troubles hormonaux pouvant se manifester par une dépilation au niveau des flancs et du dos.

Que faire ?

Afin de réduire la chute des poils de votre animal, il est recommandé de lui donner de la levure de bière. Non seulement cela ralentit la chute, mais cela améliore également la qualité du pelage, tout comme des apports supplémentaires en oméga et en vitamines. En cas de problèmes persistants, il est toujours mieux et recommandé de se rendre chez le vétérinaire. Avec une assurance, ces visites sont très bien prises en charge de même que les éventuels médicaments.

Selfassurance vous propose 4 formules d’assurance pour les animaux de compagnie qui s’adaptent à tous les besoins et tous les budgets.  La couverture des maladies et accidents ainsi qu’une assistance complète pour tous les animaux sont incluses dès la formule de base.

Pour découvrir les offres de Selfassurance en matière d’assurance santé animale, connectez-vous sur le site : http://www.self-assurance-animaux.fr.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s