fotolia_95410230L’association Sport et citoyenneté s’est penchée sur la sédentarité en Europe lors d’une conférence au Sénat. Le think tank estime que la pratique du sport en entreprise pourrait permettre d’économiser beaucoup d’argent sur la prise en charge des malades.

Personne n’ignore les effets bénéfiques du sport sur la santé. Et pourtant, la sédentarité gagne encore du terrain en Europe. Afin d’encourager la pratique du sport, le think tank Sport et citoyenneté a organisé au Sénat au mois de juin dernier, une conférence sur le thème « Remettre les Français en mouvement ». L’une des propositions avancées par l’association est de promouvoir le sport en entreprise. Bon nombre des intervenants ont donc souligné l’importance d’accompagner les entreprises dans cette voie.

Actuellement, seuls 13 % des Français déclarent pratiquer un sport sur leur lieu de travail. Bien que ce pourcentage soit supérieur à la moyenne européenne (5%), c’est encore trop peu. Le sport en entreprise se rencontre surtout dans les grandes structures, les TPE et les PME n’ayant bien souvent pas les moyens nécessaires pour investir dans ce type d’aménagements. De plus, le manque d’espace est également un frein à l’installation d’équipements sportifs.

Une sédentarité qui coûte cher

Il a été prouvé que la pratique d’activité physique sur le lieu de travail améliore la productivité de 6 % à 9 % par employé. Cela diminue également l’absentéisme et renforce la cohésion au sein du groupe. Des intervenants parlent du sport comme d’un outil puissant au service de l’entreprise.

Force est cependant de constater que le sport n’est pas encore pris assez au sérieux à l’image de l’Urssaf qui considère les salles de sport comme un avantage en nature. De ce fait, ces installations doivent être déclarées, ce qui malheureusement ne favorise pas l’engagement des entreprises dans ce sens.

Et pourtant, la sédentarité coûte cher. D’après l’étude européenne PASS ou « L’Activité Physique au Service de la Société », l’inactivité au sein de l’Union Européenne coûte 80 milliards d’euros par an. Ce chiffre a été obtenu en prenant en compte la prise en charge des personnes atteintes de diabète de type II, celles atteintes de maladies coronariennes, du cancer du sein et du cancer du côlon. Les coûts indirects liés aux problèmes psychiques ont également été pris en compte.

Il est important de rappeler que les conséquences de la sédentarité sur la santé et sur la qualité de vie peuvent être handicapantes, voire graves. Les conséquences financières sont également très importantes sur le budget d’un particulier, puisque les différents frais de santé liés au suivi et traitement d’une maladie ne sont pas entièrement remboursés par la Sécurité sociale. Voilà pourquoi il est important de souscrire une mutuelle santé.

Selfassurance santé propose 4 gammes d’assurance santé correspondant à tous les besoins et tous les budgets. La prise en charge des frais courants liés aux visites chez le généraliste et les spécialistes est incluse sur l’ensemble de nos formules.

Pour découvrir la formule qui vous convient en matière d’assurance santé, connectez-vous sur le site https://sante.self-assurance.fr/. Vous pourrez y effectuer un devis gratuit et sans engagement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s