Certaines circonstances exigent le port de la muselière et parfois même pour le bien de votre chien. Mieux vaut donc familiariser votre animal au plus tôt avec cet équipement.

Pour empêcher de mordre et bien plus

fotolia_83878456Lorsque l’on parle de muselière, la première chose qui vient à l’esprit est un chien dangereux. La fonction première de la muselière est effectivement d’empêcher l’animal de mordre. Cet accessoire est d’ailleurs obligatoire lorsqu’on promène des chiens de 1ère ou de 2ème catégorie comme les pitbulls ou les rottweilers sur la voie publique.

Mais le musellement peut également avoir pour rôle d’empêcher un chien blessé de retirer un pansement ou de mordiller ses plaies. La muselière est également très utile pour empêcher les animaux atteint du symptôme du pica d’avaler tout et n’importe quoi. Enfin, elle permet aussi de limiter les aboiements intempestifs.

Comment habituer son chien au port de la muselière ?

La première chose à faire est de s’assurer que le modèle de muselière choisi soit le plus confortable possible. Ce point est très important car cet accessoire limite en partie la liberté de l’animal. Attention également à ce que la muselière n’entrave pas la respiration et qu’elle ne blesse pas non plus le museau.

L’idéal est d’habituer le chien dès son plus jeune âge (à partir de 6 mois) au port de l’accessoire pour faire en sorte qu’il ne le considère pas comme une punition. Pour cela, on peut placer des friandises au fond de la muselière et recommencer cette opération 3 fois par jour pendant une semaine.

Prendre ces quelques précautions permettra à l’animal d’associer la muselière à un objet positif. Ensuite, il faudra commencer en n’attachant l’accessoire que pour quelques instants et augmenter le temps de pose au fur et à mesure.

Pour que l’animal ne focalise pas son attention sur la muselière, il est conseillé de prévoir des activités comme des jeux ou une promenade. Attention à ne pas se servir de la muselière comme d’un moyen de punition envers votre animal.

La responsabilité du maître en cas de morsure

Lorsqu’un chien mord un tiers, c’est la responsabilité du maître qui est engagée et son assurance responsabilité civile entre en jeu. Si le chien est  de 1ère ou de 2ème catégorie, il est obligatoire de souscrire à une assurance responsabilité civile spécifique.

En matière d’assurance santé de l’animal, il n’y a pas d’obligation légale. En revanche, ce type de contrat couvre les soins en cas de maladie ou d’accident.

Selfassurance propose 4 formules d’assurance pour les chiens de toutes catégories qui s’adaptent à tous les besoins et tous les budgets. La couverture des maladies et accidents ainsi qu’une assistance complète pour tous les animaux sont incluses dès la formule de base.

Pour découvrir les offres de Selfassurance en matière d’assurance santé animale, connectez-vous sur le site : http://www.self-assurance-animaux.fr.

Vous pouvez y effectuer un devis personnalisé et gratuit en quelques clics.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s