Internet est connu pour receler de vraies bonnes affaires en matière de vente ou d’achat de voitures d’occasion. Mais c’est malheureusement également le cas pour les arnaques. Acheteur comme vendeur peuvent en être les cibles, alors comment faire ?

Côté acheteur

iStock_000010485037XSmallLa 1ère règle à suivre est de ne rien payer avant d’avoir vu le bien et rencontré le vendeur. De nombreuses « sociétés fantômes » existent et proposent des voitures d’occasion tout aussi fantomatiques. Ne vous fiez pas à l’existence d’un site Internet qui est bien souvent en ligne uniquement le temps de l’arnaque, et ne certifie en rien l’existence de la société. Enfin, il est conseillé d’éviter les offres venues de pays étrangers (Monaco, d’Espagne, d’Angleterre, de Côte d’Ivoire ou du Ghana). De nombreux cas de fraudes ont été relevés sur ces offres très alléchantes mais aussi très risquées.

Côté vendeur

Tout comme l’acheteur, le vendeur a tout intérêt à se montrer vigilent. En cas de transactions avec des acheteurs venant de l’étranger, les règlements par virement bancaire ou par mandat-poste sont plus risqués. Il est recommandé de ne remettre le véhicule qu’après s’être assuré de la réalité du paiement. Le moyen de paiement le plus sûr reste le chèque de banque, car il est plus facile de vérifier sa traçabilité en contactant par téléphone la banque émettrice. Toutefois, il faut prendre le temps de vérifier qu’il ne s’agit pas d’un faux chèque avant de remettre les clés à l’acheteur. Enfin, les transactions via Western Union sont fortement déconseillées, ce mode de paiement étant qui plus est illégal pour des échanges par Internet.

Que faire en cas de fraude ?

Les arnaques en ligne se comptent par dizaines de milliers en France et pourtant les victimes sont rares à porter plainte, en raison des procédures judiciaires souvent longues et coûteuses. Il existe cependant des associations qui viennent en aide aux victimes comme UFC Que Choisir ou Automobile-club, une organisation plus ciblée.

L’existence de ces arnaques ne devrait en aucun cas empêcher les consommateurs de profiter des aubaines qu’offre Internet. Pour les éviter, il est juste nécessaire de bien s’informer.

Enfin, côté vendeur, il faut penser à résilier son contrat d’assurance une fois la vente conclue.

Si il est important d’être attentif lors de l’achat d’une voiture d’occasion, il faut aussi l’être dans le choix de son assurance. Rendez-vous sur Selfassurance auto pour effectuer votre devis personnalisé et profitez de 2 mois d’assurance auto offerts !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s