Selfassurance : immeubleL’hébergement représente très souvent une part importante du budget des vacanciers. Ceux-ci ont de plus en plus de choix avec les nombreuses offres du secteur hôtelier, mais également celles de la location. Depuis quelques années, une majorité de touristes optent pour la location, offrant des prix plus attractifs que l’hôtel. Ce phénomène est une aubaine pour les bailleurs, car il s’agit d’une source de revenus plus souple et plus rémunératrice qu’un bail classique. Toutefois, pour que la location soit réellement avantageuse, il faut respecter certaines règles.

Avantages aux petites surfaces

Dans les grandes villes, l’intérêt des touristes se portent très souvent sur les petites surfaces, à peine plus grandes qu’une chambre d’hôtel mais avec une cuisine. L’autre avantage des petits logements est qu’en dehors des périodes de vacances ils pourront être loués par des étudiants. Pour les logements situés en bords de mer, le prix de la semaine durant l’été est presqu’aussi élevé qu’un mois de location le reste de l’année. Les propriétaires de grands appartements ne sont pas en reste, car ils ont une clientèle constituée de familles ou de groupes d’amis.

Attention à l’aménagement

La location saisonnière est très concurrentielle. Il est donc important de bien soigner la décoration du bien pour que l’annonce se détache des autres, sans en faire trop pour permettre à chacun de s’y sentir bien. Côté équipements, les touristes sont à la recherche de confort. Le mobilier, les ustensiles de cuisine et les appareils électroménagers doivent être propres et en bon état. Enfin, la connexion Wi-Fi est devenue o-bli-ga-toire.

Qu’en est-il du loyer ?

Fixer un prix à la semaine ou à la nuitée n’est pas si facile. Le plus simple est de comparer avec les loyers pratiqués sur les sites de location. C’est une bonne base pour débuter, car les bailleurs pourront ainsi lister ce que leur logement a de plus ou de moins par rapport à la concurrence. Comme pour le secteur hôtelier, on peut fixer des périodes hautes et basses. Il est toutefois possible d’ajuster le loyer selon la demande.

Les formalités

Il y a des formalités à respecter pour une location temporaire, notamment la déclaration à la mairie qui s’effectue sans frais. Le bailleur doit également faire la demande d’une autorisation de changement d’usage. Pour les propriétaires parisiens souhaitant passer à la location saisonnière, la mairie a voté l’obligation de compenser le retrait de leur logement du marché locatif classique.

Pour ce qui est de l’assurance, la loi n’exige pas que le locataire ou le propriétaire soit couvert. Toutefois, le bailleur a toujours intérêt à souscrire une assurance.

Selfassurance habitation couvre les résidences principales et secondaires que vous soyez propriétaire ou locataire. Avec Selfassurance habitation, vous disposez d’un large choix de formules et d’options correspondant à toutes les situations.

Pour connaître le détail des offres de Selfassurance habitation, connectez-vous sur le site : http://www.self-assurance-habitation.fr.

Vous pouvez y effectuer un devis personnalisé et gratuit en quelques clics.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s