Avec plus de 23 000 décès par an, l’insuffisance cardiaque est une maladie cardiovasculaire à prendre au sérieux. Focus sur cette pathologie qui touche pas moins d’un million de Français.

Comprendre l’insuffisance cardiaque

iStock_000016201354LargeOn parle d’insuffisance cardiaque lorsque le cœur, muscle dont le rôle est de pomper le sang pour permettre sa circulation dans tout le corps, n’arrive pas à assurer correctement cette fonction. Le débit de sang n’est alors plus suffisant pour faire fonctionner normalement les organes. Avec 23 000 décès par an, cette maladie fait 7 fois plus de victimes que les accidents de la route en France et concerne un million de personnes, soit 2.3% de la population adulte. La fréquence de la maladie augmente avec l’âge, touchant plus de 15% des plus de 85 ans. Le vieillissement de la population a augmenté de 30% le nombre de personnes souffrant d’insuffisance cardiaque en 10 ans. Cette maladie se développe principalement chez les personnes ayant fait un infarctus ou souffrant d’hypertension artérielle, ou encore chez les patients atteints de cardiopathies congénitales ou génétiques.

Diagnostiquer une insuffisance cardiaque

Il n’est pas facile de reconnaître une insuffisance cardiaque, car les premiers signes ne lui sont pas spécifiques. Toutefois, certaines manifestations doivent alerter : un essoufflement aussi bien à l’effort qu’au repos, une difficulté à respirer en position allongée, une toux nocturne ou des difficultés à effectuer les tâches du quotidien. Chez les personnes âgées, l’insuffisance cardiaque peut se manifester par une désorientation, une confusion ou des chutes.

Lorsque l’insuffisance cardiaque est avérée, le médecin en évalue la gravité et doit rechercher les éventuels facteurs aggravants avant d’établir un pronostic. La réalisation d’un bilan lui permet également de définir le traitement adéquat, les traitements actuels ne faisant qu’améliorer la qualité de vie en atténuant les symptômes.

L’insuffisance cardiaque, une affection de longue durée

L’insuffisance cardiaque est classée parmi les affections dites de longue durée dans la mesure où elle nécessite un traitement prolongé et coûteux. Ainsi, l’Assurance maladie la prend en charge à 100% sur le tarif conventionné. Malgré cela, le recours à une complémentaire santé est toujours recommandé pour une protection renforcée. Par ailleurs, certains médicaments prescrits par le médecin peuvent ne pas être remboursés.

Selfassurance santé dispose d’une gamme complète entièrement dédiée aux seniors proposant des conditions de souscription étendues et des garanties exclusives correspondant à tous les besoins et tous les budgets.

Pour découvrir la formule qui vous convient en matière d’assurance santé, connectez-vous sur le site https://sante.self-assurance.fr/. Vous pourrez y effectuer un devis gratuit et sans engagement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s