C’est bien connu, dormir est l’une des activités favorites du chat. Plus qu’une simple démonstration de fainéantise, le sommeil est une caractéristique propre à tous les félins.

Pourquoi dort-il autant ?

fotolia_121761295Savez-vous que le chat dort en moyenne 16 heures par jour ? Ce qui signifie qu’il passe deux tiers de sa vie à dormir ! Ce grand besoin de sommeil n’est autre que le résultat de l’évolution du chat. A l’état sauvage, celui-ci devait alors chasser pour se nourrir. Ne sachant pas quand il pourrait manger de nouveau, il était vital pour lui de s’économiser un maximum. On retrouve ce comportement spécifique également chez d’autres grands félins comme le tigre ou le lion. Bien qu’il n’ait plus à chasser pour se nourrir, le chat domestique a conservé cette habitude.

Les différentes phases de sommeil

Pour que son corps se régénère, le chat a besoin de plonger dans une phase de sommeil appelé « repos mental ». Durant cette longue phase de sommeil, représentant entre 9 et 12 heures sur les 16 au total, le chat se recroqueville, ses muscles se détendent, ses paupières sont complètement closes et sa respiration ralentit.

Comme chez l’homme, le chat observe également une phase de « sommeil paradoxal » durant laquelle il dort profondément. Il peut alors donner l’impression de rêver, faisant parfois bouger ses moustaches, remuer sa queue ou ses pattes.

Mais le chat a également une phase de sommeil léger, durant laquelle il se repose mais reste en alerte, prêt à se réveiller à tout moment s’il y a danger ou si une proie passe à proximité. Ses yeux sont entrouverts, ses oreilles contractées et à l’affût du moindre bruit.

Assurer les troubles du sommeil chez le chat

Il peut arriver que le chat ne parvienne pas à trouver le sommeil la nuit et trouble ainsi la tranquillité de ses maîtres. Les gronder ne les calmera pas, le mieux étant, dans un premier temps, de ne montrer aucune réaction.

Si la situation devenait insupportable, le maître doit consulter un vétérinaire pour écarter le risque d’une hyperthyroïdie. La visite et les soins seront pris en charge si une assurance santé a été souscrite pour l’animal.

A l’inverse, il faudra être vigilent en cas de sommeil excessif car c’est peut être le signe de maladie ou de douleur.

Dans tous les cas, prévoir une bonne assurance santé pour protéger l’animal des maladies imprévues assure au maître sérénité et une bonne gestion de son budget.

Selfassurance propose par exemple de couvrir les frais vétérinaires en cas d’accident, de maladie, de chirurgie et d’hospitalisation.

Pour découvrir les offres de Selfassurance en matière d’assurance santé animale, connectez-vous sur le site : http://www.self-assurance-animaux.fr. Vous pouvez y effectuer un devis personnalisé et gratuit en quelques clics.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s