Des chercheurs affirment que les bactéries présentes dans l’intestin permettent de lutter efficacement contre le diabète. L’action de la flore intestinale sur les aliments riches en fibre jouerait un rôle décisif dans la prévention contre la maladie.

Diminution de la sensation de faim

fresh fruitLes bienfaits d’une alimentation riche en fibre dans la prévention contre le diabète sont bien connus. En complément, une étude a récemment montré que non seulement des animaux recevant une alimentation riche en fibres prenaient moins de poids, mais qu’ils étaient également moins susceptibles de développer un diabète. Jusqu’ici, il était difficile d’expliquer scientifiquement ce mécanisme. C’est désormais chose faite et la réponse se situerait au niveau de la flore intestinale.

Il faut savoir que les aliments riches en fibre tels que les fruits et de nombreux légumes ne sont pas directement digérés par l’intestin. Avant cela, ils doivent être fermentés par les bactéries de la flore intestinale pour obtenir des éléments assimilables par l’organisme comme le propionate et le butyrate. C’est en effet grâce à l’action de ces acides gras à courte chaîne que l’intestin parvient à libérer du glucose dans le sang entre les repas et durant le sommeil.

Détecté par le système nerveux, le glucose a une importance particulière, car il déclenche chez le cerveau le déploiement d’effets protecteurs face au diabète : diminution de la sensation de faim, augmentation de la dépense énergétique de repos et réduction de la production de glucose par le foie. Ainsi, le propionate et le butyrate font le lien entre les aliments riches en fibre et ce mécanisme de production de glucose par l’intestin.

Une alimentation saine

Une étude menée par un groupe de chercheurs français et suédois confirme cette hypothèse. Ils ont observé une forte augmentation du succinate, un métabolite précurseur du propionate, chez les souris nourries avec beaucoup de fibres. Ils ont également vérifié la production de glucose sanguin par l’intestin. Même alimentées avec un régime riche en graisse et en sucres, les souris grossissaient beaucoup moins que celles nourries sans fibres. Les chercheurs ont également noté chez elles une sensibilité augmentée à l’insuline. En supprimant par manipulation génétique cette capacité à produire du glucose chez d’autres souris, les chercheurs ont observé la disparition des effets protecteurs et ces souris ont grossi et sont devenues diabétiques.

En d’autres termes, cela montre de manière scientifique qu’une alimentation équilibrée permet de réduire significativement le risque de surpoids et de développer un diabète.

Prendre soin de sa santé passe également par le choix d’une bonne complémentaire. Selfassurance santé propose 4 gammes d’assurance santé correspondant à tous les besoins et tous les budgets. La prise en charge des frais courants liés aux visites chez le généraliste et les spécialistes est incluse sur l’ensemble de nos formules.

Pour découvrir la formule qui vous convient en matière d’assurance santé, connectez-vous sur le site https://sante.self-assurance.fr/. Vous pourrez y effectuer un devis gratuit et sans engagement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s