La crainte d’un propriétaire est le non-paiement de ses loyers. Pour réduire ce risque au maximum, il est important de prendre certaines précautions au moment de choisir son locataire.

Voici quelques pistes pour une sélection sereine.

Le locataire a-t-il les moyens de payer son loyer ?

Attractive happy young woman using a laptop computer at homeUn propriétaire a le droit de s’informer sur les ressources de la personne qui va louer son bien ainsi que de leur régularité.

De manière générale, pour éviter tout problème d’impayés, le loyer ne doit pas excéder le tiers des ressources du candidat. Pour se faire une idée de ses ressources, le bailleur peut demander au candidat de fournir ses trois derniers bulletins de salaire. Pour les personnes travaillant à leur compte, il est conseillé de demander leur déclaration de revenus. Il est aussi recommandé de tenir compte des éventuelles prestations sociales, notamment les aides au logement.

S’informer sur le candidat

Après s’être assuré de la solvabilité du locataire, il est également important de s’intéresser à son comportement car il ne sera pas forcément un bon payeur. Le bailleur est donc en droit de réclamer les quittances de loyer des précédentes locations ainsi que les coordonnées du dernier propriétaire avec lequel le candidat a signé un bail. Cela permet de vérifier auprès de l’ancien propriétaire si les loyers  étaient régulièrement payés et si le logement a été rendu en bon état.

Attention à la discrimination

Le bailleur-propriétaire est libre de refuser un locataire. Toutefois, il ne faut pas que son choix soit motivé par l’origine, le sexe, la religion, l’orientation sexuelle, la position politique, les mœurs ou les activités syndicales du demandeur. Ceci est strictement interdit par la loi et punissable pénalement. De ce fait, le propriétaire ne peut exiger du candidat des documents comme une photo d’identité, une carte d’assuré social ou une copie de relevé bancaire.

L’assurance pour se prémunir des impayés

Si l’assurance n’est pas obligatoire pour le propriétaire, elle est toutefois recommandée. Il existe des garanties offrant une couverture supplémentaire contre les dégradations causées par le locataire, et qui peuvent également couvrir les impayés. C’est une manière de s’assurer un revenu en cas de retard de loyer.

L’assurance du logement

Le locataire à l’obligation d’assurer le logement qu’il a loué. Le locataire doit obligatoirement justifier de cette assurance lors de la remise des clefs (attestation d’assurance), puis chaque année à la demande du bailleur.

Si le locataire ne s’assure pas, le bailleur doit lui envoyer un commandement par huissier lui demandant de prendre une assurance pour répondre à son obligation légale.

Selfassurance habitation propose un large choix de formules et d’options pour assurer les maisons et les appartements avec des niveaux d’indemnisation élevés pour tous les locataires.

Pour connaître le détail des offres de Selfassurance habitation, connectez-vous sur le site : http://www.self-assurance-habitation.fr. Vous pouvez y effectuer un devis personnalisé et gratuit en quelques clics.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s