Pratiquer un sport est vivement recommandé pour rester en bonne santé. En fonction de la discipline choisie, les parties du corps sollicitées ainsi que l’intensité varient. Afin de pratiquer son activité physique sans risques pour sa santé, il est important de faire une visite médicale d’aptitude.

Ne pas négliger la visite médicale sportive

fotolia_103278113Avant de commencer toute activité sportive, il est nécessaire de connaître son état de santé général. Cela est d’autant plus important chez l’enfant en pleine croissance, chez qui tout impact sur l’organisme peut entraîner des conséquences sur son développement. Il en est de même lorsque l’on souhaite reprendre la pratique d’une activité sportive après plusieurs années d’arrêt, car l’effort et l’intensité d’un sport peuvent aggraver une pathologie préexistante ou même parfois provoquer certaines pathologies. La visite d’aptitude n’est cependant pas toujours obligatoire dans le cadre de la pratique d’un sport de loisir. Elle l’est en revanche pour le sport scolaire et pour les compétitions officielles.

Comme un contrôle technique…

Plusieurs éléments sont évalués lors d’une visite médicale d’aptitude afin de vérifier si le patient peut ou non pratiquer le sport choisi. Antécédents médicaux personnels (asthme, diabète…), antécédents familiaux et chirurgicaux, tout vous sera demandé. Vos antécédents sportifs et un bilan de votre activité physique habituelle sera dressé pour prendre la mesure de votre résistance.

Examen du cœur, demander le feu vert avant de commencer

90 % des cas d’inaptitudes au sport sont d’origine cardiovasculaire, il est donc possible que le médecin vous prescrive un examen cardiovasculaire. Le système circulatoire est particulièrement sollicité au cours d’efforts physiques, une auscultation et un électrocardiogramme, permettront de déceler s’il y a un trouble du rythme cardiaque.

Lors de l’examen général, toutes les grandes fonctions de l’organisme sont passées en revues de la dentition à l’acuité visuelle sans oublier la biométrie qui analyse des données comme le poids ou la taille. Le médecin établit également le profil hygiéno-diététique du patient en s’intéressant à son mode de vie. Enfin une prise de sang et une analyse d’urine seront réalisées au cours d’un examen biologique.

Examen du corps, pour une pratique sportive en mode compétition

L’examen de l’appareil locomoteur a pour objectif de déceler d’éventuelles séquelles antérieures. Ces tests ne sont pas systématiques et sont réalisés à la demande de l’individu ou de son entraîneur en cas d’une pratique « professionnelle ». Il s’agira alors d’un examen clinique suivi d’une radiologie. Un examen physiologique évaluera quant à lui la force musculaire et la consommation d’oxygène durant l’effort.

En cas de problème de santé, est-on assuré ?

Même si votre bon état de santé est attesté par une visite médicale, il est préférable de souscrire une complémentaire santé qui prendra en charge vos soins en cas de blessure au cours d’une activité sportive.

Si vous deviez être amené à être hospitalisé, vérifier bien que vos garanties prennent en charge l’intégralité de vos dépenses de santé.

Les conseillers de Selfassurance vous orienteront en fonction de vos besoins et des risques éventuels liés à la pratique de votre sport favoris.

N’hésitez pas à les solliciter.

Pour découvrir la formule qui vous convient en matière d’assurance santé, connectez-vous sur le site https://sante.self-assurance.fr/. Vous pourrez y effectuer un devis gratuit et sans engagement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s