Une alimentation équilibrée et adaptée est gage de bonne santé et de longévité chez le lapin. Contrairement aux idées reçues, celui-ci ne se nourrit pas exclusivement de carottes !

Aliments de base du lapin

fotolia_100561244Les aliments qui constituent le régime alimentaire de base du lapin sont le foin et l’herbe. Riches en fibres, ces aliments permettent le bon fonctionnement du système digestif de l’animal. Le lapin apprécie particulièrement les légumes verts, privilégiez les brocolis, le chou ou encore les feuilles de cèleri. Les fruits doivent, quant à eux, être considérés comme une friandise et il ne faut pas en abuser.

Si le maître opte pour une alimentation à base de nourriture industrielle, des granulés destinés aux lapins sont en vente dans le commerce. Le mieux est de choisir des granulés riches en fibres et pauvres en matière grasse et protéines.

Le lapin est un rongeur

Pour élimer ses incisives, le lapin aime ronger et enlever l’écorce du bois. Il faut lui laisser des brindilles et des branchages, en privilégiant les branchages d’arbres fruitiers.

En complément de sa nourriture, de l’eau fraîche doit être à disposition en permanence. Il est préférable d’utiliser des biberons de manière à éviter que l’animal ne plonge le menton dans l’eau et prévenir ainsi d’éventuels problèmes cutanés. En général, le lapin boit entre 100 ml et 350 ml d’eau par jour.

Les heures des repas du lapin

Il est recommandé de nourrir le lapin à heures fixes, plutôt le matin et en début de soirée. Il est important de ne pas lui donner de la nourriture tout au long de la journée, car il peut rapidement prendre du poids. Les aliments très nourrissants comme les graines, le pain, les biscuits, le chocolat ou les pâtes sont à éviter.

Assurer son lapin pour sa santé

Lee surpoids est très dangereux pour le lapin car il affaiblit son cœur et ses reins. Il est également important de veiller à ce que son alimentation soit riche en fibres, car son transit intestinal peut facilement ralentir, voire s’arrêter. Lorsque le lapin observe une phase de constipation, il cesse de s’alimenter, ce qui peut nuire gravement à sa santé.

Le lapin est l’un des animaux de compagnie les plus fragiles. Il n’est donc pas à l’abri d’une maladie ou d’un accident qui pourrait engendrer des visites fréquentes chez le vétérinaire. Il est de ce fait recommandé de souscrire une assurance santé lorsqu’on envisage d’en adopter.

Les garanties Selfassurance animaux sont construites pour s’adapter à l’animal de compagnie.

Par exemple, l’ensemble des frais vétérinaires en cas d’accident, maladie, chirurgie et hospitalisation du lapin sont pris en charge dès la formule de base.

Pour découvrir les offres de Selfassurance en matière d’assurance santé animale, connectez-vous sur le site : http://www.self-assurance-animaux.fr. Vous pouvez y effectuer un devis personnalisé et gratuit en quelques clics.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s