Internet et les technologies avancées innovent considérablement dans le domaine de la santé connectée, notamment dans le but d’améliorer les conditions de vie des utilisateurs. Le développement des outils dits « Quantified self » est assez représentatif de cette tendance. Le vieillissement de la population et l’accroissement de la durée de vie font des seniors la cible privilégiée de ces nouveaux gadgets.

L’innovation technologique au service des seniors

senior_tabletteLe marché de la santé connectée destinée aux séniors est en plein essor. Les entreprises sont nombreuses à proposer différentes applications et autres objets connectés permettant aux personnes âgées de prévenir les maladies et rester indépendantes.

Parmi ces applications, on retrouve celles de suivi de prise de traitements qui s’adressent tant aux patients qu’à leurs proches. D’autres sont utilisées directement par les médecins traitants qui disposent alors de données leur permettant d’assurer la gestion et le relevé des constantes de santé de leurs patients. C’est le cas par exemple des applications qui se penchent sur la nutrition des personnes âgées.

Le quantified self est également très représenté dans la foule d’applications disponibles sur le marché qui permettent de mesurer le sommeil, les paramètres biologiques comme la fréquence cardiaque ou le diabète, sans oublier l’activité physique.

Ces applications sont souvent secondées par des objets connectés. De nouvelles balances mesurent le poids mais aussi la masse graisseuse et musculaire. Les bracelets connectés vont plus loin dans le quantified self avec des options de géolocalisation permettant de prévenir les proches ou les aides-soignants si le patient sort d’une zone définie à l’avance. Cette fonction est particulièrement utile pour les personnes souffrant d’Alzheimer.

L’assurance et la santé connectée

La santé connectée peut apporter de réels bénéfices aux personnes âgées. Secteur porteur et innovant, il devrait peser pas moins de 400 milliards de dollars à l’horizon 2022.

Pour ce qui est de la relation entre la santé connectée et l’assurance, le nouveau projet de loi de santé propose de regrouper les « données ouvertes », données agrégées (Open Data) ne représentant aucun risque pour la vie privée des patients, sur la plateforme data.gouv.fr et de les rendre accessible à tous, tant les organismes lucratifs (compagnie d’assurances, laboratoires pharmaceutiques…) que non-lucratifs. Ce dispositif devrait permettre à toute structure de réaliser des études d’intérêt général mais également aux compagnies d’assurance d’améliorer leurs services en proposant des solutions adaptées aux besoins des patients.

Actuellement, les informations personnelles des patients lors d’une visite chez le médecin ou d’une hospitalisation sont regroupées dans le Système National d’Information Inter-Régime de l’Assurance Maladie (SNIIRAM).

Dans tous les cas, il est conseillé de protéger sa santé en souscrivant une bonne complémentaire, notamment pour les séniors. Cela vous permettra de réduire vos dépenses de santé.

Selfassurance santé dispose d’une gamme complète entièrement dédiée aux seniors proposant des conditions de souscription étendues et des garanties exclusives correspondant à tous les besoins et tous les budgets.

Pour découvrir la formule qui vous convient en matière d’assurance santé, connectez-vous sur le site https://sante.self-assurance.fr/. Vous pourrez y effectuer un devis gratuit et sans engagement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s