Comme tous les membres de la famille, le chat est exposé aux risques de la vie quotidienne. Il est donc utile de lui préparer une trousse à pharmacie pour soigner rapidement ses petits bobos. Voici les médicaments et instruments essentiels qu’elle doit contenir.

Bien s’équiper pour protéger son chat

girl with a cat

Pour réaliser des pansements, il est nécessaire d’avoir dans sa trousse de soins de la gaze, des bandages, des compresses de coton hydrophile et un désinfectant sans alcool. Ajoutez-y aussi une paire de ciseaux à bouts arrondis, utile pour couper les poils situés autour de la blessure. Une collerette est aussi importante pour empêcher le chat de lécher la partie blessée.

Pour administrer des médicaments par voie orale à son chat, il peut être utile d’être muni d’une seringue de 2.5 ml sans aiguille.

Les produits servant aux soins réguliers doivent également se trouver dans la trousse à pharmacie : une solution physiologique pour nettoyer les paupières, une huile pour la peau des pavillons auriculaires et des ampoules antiparasitaires pour traiter les infections causées par des parasites externes.

Enfin, la trousse du chat doit comporter des vermifuges car l’animal doit en prendre 2 à 4 fois par an.

Soigner soi-même son chat

S’il dispose du matériel nécessaire, le maître peut soigner lui-même certaines blessures. Par exemple, en cas de coupure ou de plaie sans gravité, le maître pourra prodiguer les premiers soins à son chat : il faut commencer par bien laver l’entaille ou la plaie avec un savon de Marseille, puis appliquer ensuite un désinfectant sans alcool et enfin panser la blessure.

Pour soigner une entorse légère, le maître peut réaliser un bandage. Cela permet d’éviter au chat de boiter et que son membre ne se mette à enfler. Pour atténuer la douleur, une pommade anti-inflammatoire peut aussi être appliquée. L’étape la plus difficile pour le maître est de maitriser son matou pendant qu’il lui fait son bandage. Attention toutefois à ce que l’entorse ne cache pas en réalité une rupture de ligaments croisés. Si malgré ces soins, le chat souffre toujours, il faut rapidement consulter un vétérinaire.

Le chat n’est pas à l’abri d’une maladie ou d’un accident, c’est pourquoi souscrire une assurance santé spécifique protègera votre compagnon à quatre pattes et vous mettra à l’abri de frais imprévus et coûteux.

Selfassurance permet de mieux gérer les dépenses de santé des animaux de compagnie avec 4 formules d’assurance. La couverture des maladies et accidents ainsi qu’une assistance complète sont incluses dès la formule de base.

Pour découvrir les offres de Selfassurance en matière d’assurance santé animale, connectez-vous sur le site : http://www.self-assurance-animaux.fr.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s