Un accident de voiture est vite arrivé et les conséquences peuvent être graves. Pour votre sécurité et celle de vos passagers, voici les règles élémentaires à suivre.

Attention aux trajets que l’on croit connaître par coeur

fotolia_93395198Lorsque l’on utilise son véhicule quotidiennement et que l’on emprunte les mêmes itinéraires, conduire devient presque un automatisme. On a alors souvent tendance à réduire sa vigilance : tourner sans mettre son clignotant, conduire sans ceinture de sécurité ou encore rouler au-dessus de la vitesse autorisée. Ces écarts de conduite qui peuvent paraître minimes suffisent malheureusement à provoquer un accident. Il est donc important de toujours rester vigilant sur la route, et encore plus sur une portion que l’on croit connaitre par cœur.

Ne pas sous-estimer la fatigue

La fatigue réduit considérablement la vigilance d’un automobiliste. La somnolence au volant figure d’ailleurs parmi les causes principales des accidents mortels en France. Voilà pourquoi il est conseillé de s’arrêter toutes les deux heures lors d’un long trajet. En cas de prise de médicaments, il est important de vérifier sur la notice s’il existe un risque de somnolence. Cette information est indiquée par un pictogramme.

Veiller à l’entretien de sa voiture

Un véhicule bien entretenu est un gage supplémentaire de sécurité et réduit le risque d’accidents. Les freins, les pneus, les feux ou encore les suspensions sont les principaux éléments à surveiller. Ils sont d’autant plus importants lorsque les conditions de conduite se détériorent : brouillard, neige, verglas, nuit noire…

Que faire en cas d’accident ?

Le premier réflexe est de sécuriser la zone de l’accident : allumer les feux de la voiture, placer le triangle de signalisation et en mettre le gilet de sécurité (ils sont obligatoires dans tous les véhicules depuis 2008). Ce premier réflexe permet de mettre en sécurité l’ensemble des passagers et d’éviter de provoquer un autre accident. Il faut ensuite vérifier si des dommages corporels ont été infligés à l’un des passagers. S’il y a des blessés, il faut immédiatement appeler les secours.

Si aucune blessure n’est constatée, on peut procéder au constat d’accident et pour faire une déclaration à l’assurance.

Dégâts matériels et assurance

En cas d’accident de la route avec un autre véhicule ayant causé des dégâts matériels, il faut dans la mesure du possible remplir un formulaire de constat amiable. Ce document tient lieu de déclaration d’accident et doit être envoyé par chaque conducteur à son assureur dans les 5 jours ouvrés à compter de la date de l’accident pour déclencher le processus d’indemnisation.

Selfassurance Auto vous accompagne en cas de sinistre et met ses équipes à votre disposition pour vous aider en cas d’accident. Si l’accident intervient à plus de 25 km de votre domicile, l’assistance prend notamment en charge les frais liés au dépannage/remorquage du véhicule.

Découvrez les offres de Selfassurance Auto sur internet http://www.self-assurance-auto.fr. Vous pouvez y effectuer un devis personnalisé, gratuit et sans engagement en quelques clics.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s