Selfassurance

Accueil » Assurance automobile » Vers une envolée des ventes de voitures électriques à l’horizon 2024

Vers une envolée des ventes de voitures électriques à l’horizon 2024

Encore aux prémices de son évolution, la voiture électrique peine à séduire les ménages malgré ses nombreux atouts. Cependant, selon une étude menée par l’Association Européenne de Défense des Consommateurs, les ventes de ce type de véhicule écologique devraient grandement augmenter à l’horizon 2024.

Des prix plus abordables

fotolia_92151167Le Bureau Européen des Unions des Consommateurs ou BEUC a diffusé le lundi 28 novembre 2016 les résultats de son étude sur l’avenir des véhicules à bas niveau d’émission. D’après le BEUC, le coût total moyen d’usage (amortissement et utilisation) d’une voiture fonctionnant essentiellement à l’électricité devrait être inférieur à celui d’une auto essence vers 2024. Après 2030, il devrait pouvoir entrer en compétition avec celui des véhicules diesel.

Selon le Bureau, le grand frein à la vente des voitures électriques réside dans leurs prix. En comparant  une voiture 100 % électrique à un véhicule à moteur thermique il a détecté que l’auto électrique est plus chère de 8% si on prend en compte tous les coûts tels que l’achat, l’entretien et le « carburant ».

En France, cette différence a été grandement réduite grâce aux bonus accordés aux acheteurs. Pour les possesseurs de véhicule diesel, le passage à l’électrique peut ouvrir droit à un bonus d’environ 10 000 €.

Le BEUC a avancé que le coût d’une voiture à faible émission sur l’ensemble de son cycle de vie (16 ans) devrait être nettement moins élevé que celui des diesels et des véhicules essence, après 2020.

Ces prévisions ont été réalisées en tenant compte de la baisse de coût entraînée par la production à grande échelle des motorisations de pointe et des batteries.

Les grands freins à l’achat des voitures électriques

Hormis les prix, les voitures électriques se vendent moins bien que celles fonctionnant au gasoil et à l’essence en raison de leur autonomie et de la nécessité de subir une attente plus ou moins longue (environ 8 heures), pour la recharge. Ces défauts constituent de véritables freins à l’essor de ces bijoux de technologie. Cependant, d’après l’étude, l’autonomie devrait augmenter dans un avenir proche avec les avancées réalisées par les constructeurs.

En effet, si l’autonomie moyenne d’un véhicule électrique est actuellement de 150 km, elle passera à 400 km dans quelques années.

D’autre part, les constructeurs et les stations spécialisées travaillent sur des projets permettant une recharge plus rapide : bornes de recharge rapide, système d’échange de batterie, etc.

Il est à noter qu’auprès de nombreuses compagnies, les cotisations d’assurance des autos propres sont moins élevées que celles thermiques (diesel ou essence).

Pour une meilleure prise en charge de votre véhicule, Selfassurance Automobile met à disposition des contrats d’assurance automobile avec une large gamme de formules.

Pour découvrir les offres de Selfassurance en matière d’assurance automobile, connectez-vous sur le site : http://www.self-assurance-auto.fr.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :