Le choix du prestataire est déterminant dans la réussite d’un projet. Il doit être effectué en fonction des moyens financiers du maître d’ouvrage et selon divers facteurs tels que les attentes en matière d’architecture ou le niveau de protection.

Le CCMI : une solution pratique

Dans un CCMI, ou Contrat de Construcfotolia_130704583tion de Maison Individuelle, le maître d’ouvrage fait appel à un constructeur qui se charge de l’élaboration du plan et de la réalisation du chantier. Au niveau de l’architecture, le prestataire peut faire des propositions avec des possibilités de modification ou proposer une maison sur mesure.

Avant le début des travaux, les deux parties à savoir le maître d’ouvrage et le maître d’œuvre, signent un contrat. Dans certains cas, le constructeur peut demander un acompte de 5%.

L’architecte : une alternative pour avoir une maison unique

Pour ceux qui souhaitent construire un bien unique, il est conseillé de faire appel à un architecte qui pourra élaborer un plan personnalisé, en prenant en compte l’analyse du terrain et les contraintes physiques et géographiques. Il peut également déterminer précisément les matériaux à utiliser en fonction des régions et a pour principal mission de répondre à l’ensemble des attentes du maître d’ouvrage.

En cas de mission complète, l’architecte conçoit et réalise les plans, il effectue également les démarches nécessaires à l’obtention du permis de construire. Il lance les appels d’offre auprès des entreprises, pilote et suit les travaux.

La fin de la mission de l’architecte s’achève à la livraison de la maison.

Pour ce type de mission, il est recommandé de signer un « forfait » qui détermine dans le contrat les frais inclus et définit tous les éléments pris en compte.

Construire avec plusieurs entreprises, un choix plus risqué

Il est également possible pour le maître d’ouvrage de conclure des contrats avec différentes entreprises pour la réalisation des différents types de travaux, gros œuvre, second œuvre, etc.

Cette solution est la plus risquée car elle oblige le maître d’œuvre à réaliser des suivis réguliers pour s’assurer du bon déroulement du chantier. C’est aussi le type de contrat le moins réglementé.

Pour éviter les désagréments, une garantie protection juridique vous aidera en cas de litiges rencontrés avec les professionnels. Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer ici.

Selfassurance Habitation inclut également dans ses formules une garantie qui  couvre les malfaçons que vous pourriez constater à l’issue des travaux pendant 10 ans.

En plus, les contrats Selfassurance Habitation proposent un service d’information générale destiné à répondre à toute question d’ordre réglementaire ainsi qu’aux demandes d’informations liées à la construction d’une maison.

Pour tout connaître des offres Selfassurance Habitation, connectez-vous sur : https://habitation.self-assurance.fr.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s