Selfassurance

Accueil » Non classé » Comprendre la perte de poils chez le chat

Comprendre la perte de poils chez le chat

Une des raisons pour lesquelles on apprécie autant les chats est indéniablement leur pelage. Il arrive pourtant que le matou perde ses poils. C’est un phénomène tout à fait normal et il n’y a rien à craindre. Toutefois, il se peut que ce soit la manifestation d’une maladie.

La mue chez le chat

house-cat-281510_640Pour s’adapter aux changements de saison, le chat passe par une période de mue deux fois par an : une en automne et une au printemps. Durant ces périodes, il perd beaucoup de poils. Lorsqu’ils sont morts, ils tombent et sont remplacés par un nouveau pelage.

Bien que la quantité de poils qui se détachent puisse être abondante, il n’y a rien à craindre.

Le toilettage est recommandé durant les périodes de mue. Cela permet d’aider l’animal à éliminer les poils morts, mais surtout d’éviter qu’il n’en avale une grande quantité. Par ailleurs, pour que le chat ait un pelage de qualité, il faut penser à le nourrir avec des croquettes bien équilibrées.

Une perte de poils pathologique

Si la perte de poil est normale, il faut faire attention à la quantité de poils perdus. Car il peut s’agir de la manifestation d’une pathologie. La dépilation peut  être partielle ou totale et causée par une maladie de la peau comme la gale, une allergie aux piqures de puces ou une pyodermite.

Il peut aussi s’agir d’une maladie métabolique comme des problèmes hormonaux, une hypothyroïdie ou la maladie de Cushing. Une perte anormale de poils peut également être liée à des troubles du comportement. Dans ces cas-là, la dépilation s’accompagne de plaques rouges sur la peau, des pellicules, des démangeaisons.

Les pertes de poils étendues et symétriques sur le corps doivent également alerter le maitre. En somme, il faut se rendre chez le vétérinaire au moindre doute. Il est le seul à pouvoir définir précisément ce qui peut être à l’origine du phénomène. Il peut alors prescrire des médicaments ou tout simplement donner des conseils sur l’alimentation adaptée.

Pour affronter sereinement les problèmes de santé de son chat, il est conseillé de souscrire une assurance qui prend en charge les visites chez le vétérinaire.

Selfassurance  couvre les accidents, les maladies et prend en charge les médicaments de votre chat. Consultez toutes les garanties sur http://www.self-assurance-animaux.fr.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :